A Villeneuve-sur-Lot, La Belle et toujours plus grande Jardinière

Depuis septembre, la Belle Jardinière a radicalement changé de visage dans la halle d'Eysses à Villeneuve-sur-Lot, autant en matière de décoration que de qualité des produits. Un renouveau qui se poursuit avec l'ouverture d'un salon de thé.

0 Shares

Au sein de la halle d’Eysses, La Belle Jardinière compte une riche histoires étalée sur sa vingtaine d’années d’existence. Cependant, un chapitre a été tourné en juillet 2022 avec la reprise de l’établissement par Rodolphe Müller et François Yvart. Tous deux originaires de la région parisienne, rien ne les rattachait pourtant à Villeneuve-sur-Lot. « J’étais directeur financier à la base et après 25 ans de carrière, j’ai eu envie de faire autre chose et de trouver un travail qui ne m’obligeait pas d’être en voyage en permanence. François tenait, lui, un magasin de fruits et légumes à Paris, donc on s’est dit qu’on allait chercher dans ce domaine », raconte Rodolphe Müller. Ils se mettent alors à la recherche d’un local, en direction des quatre coins du pays (Sud-Ouest, Bretagne, Grenoble), et finalement, ils jettent leur dévolu sur le primeur et l’épicerie fine, alors en vente depuis un an et demi. « C’est un peu survenu par hasard. L’établissement nous plaisait avec sa large surface. J’affectionne le Sud-Ouest, de par mon vécu à Toulouse et ma famille à Bordeaux. Cela nous semblait idéal », cède-t-il. Sur place, ils décident de réinventer le magasin, aussi bien visuellement que dans son offre. La Belle Jardinière ferme même une semaine au mois d’août pour refaire peau neuve. Meubles, agencement, les peintures murales et éclairages, un nouveau look se dévoile pour le commerce de la halle.

Recentré sur la qualité

« Dès le départ, cela a surpris la population, du moins sur le visuel, mais on a surtout amélioré la gamme de produits. On a changé les circuits d’approvisionnement et on a arrêté la commercialisation de certains produits de basse qualité. Nous, on a du local directement du producteur quand c’est possible, sinon, on a un grossiste à Agen, mais dans tous les cas, cela reste du direct. » Rodolphe et François cherchent aussi les perles rares d’excellents producteurs qui ne proposent pas leurs gammes aux grandes surfaces. « Par exemple, beaucoup de personnes viennent spécialement pour les produits d’un chocolatier bordelais dont on est l’un des deux vendeurs dans le Lot-et-Garonne et c’est un grand succès », détaille-t-il.

Le Salon de thé

Il y a quelques semaines, La Belle Jardinière a diversifié son offre. Une décision qui partait sur la base de ressentis clients. « Quand on est arrivés, on trouvait dommage de voir des locaux vides dans la halle, donc on a d’abord fait une boutique éphémère pour les fêtes de Noël qui a bien plu, se remémore le gérant. Aux grès des discussions avec les clients, on a souvent dit qu’il était dommage de ne pas pouvoir s’arrêter dans la halle pour boire ou manger quelque chose. » Ainsi, le salon de thé de La Belle Jardinière est né au mois d’avril. Ici on y sert rafraichissements, boissons chaudes, et toute une offre de petit-déjeuner qui comble déjà les murs du salon de thé. Si ce n’est pas déjà fait, il ne vous reste plus qu’à découvrir le renouveau de La Belle Jardinière.

Renseignements //

La Belle Jardinière,

178 Av. du Général de Gaulle, Halle d’Eysses à Villeneuve-sur-Lot

Ouvert du mardi au samedi de 8h à 13, puis de 14h à 19h et le dimanche de 8h à 12h.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 57 = 66