Le Golf du Château d’Allot se prépare au renouveau

Depuis le 1er mai, le domaine du Golf du Château d’Allot a changé de direction. Le Groupe Loisirs Solutions arrive dans le Sud-Ouest avec des projets plein la tête.

0 Shares

L’acquisition d’un golf de 50 hectares surplombé par un château… Un rêve devenu réalité pour le groupe Loisirs Solutions. L’entreprise spécialisée dans les sites touristiques et de loisir a racheté le domaine du Golf du Château d’Allot à Boé. Le groupe possédait déjà deux domaines skiables mais le site du Château d’Allot est le second golf dans lequel il a investi après celui situé à Cognac. Le directeur général du groupe, Jean-Sébastien Muet, fait état d’un long processus d’acquisition : « Nous avons commencé à échanger avec le propriétaire en janvier ou février 2021, pendant la période Covid. […] Une acquisition de deux ans, c’est long, mais nous avons tenu bon. » De ces échanges sont nées de nombreuses ambitions : « Nous avons pour projet de rénover le château pour en faire un hôtel ». Le directeur met l’accent sur la nécessité de ne pas dénaturer la bâtisse, les rénovations devant se marier avec le style du château. Une vingtaine de chambres sont prévues pour l’étage du futur hôtel trois étoiles tandis qu’au rez-de-chaussée, il y aura un restaurant « bistronomique ». Le service de restauration était jusqu’à présent stoppé depuis la pandémie. D’autres idées ont germé telles que celles de faire un bar, un pro shop ou encore de remettre en fonctionnement une partie de la vieille piscine présente sur le domaine. A terme, la mise en place d’un espace bien-être à l’extrémité du château sera également possible d’après le directeur du groupe, pour que les visiteurs puissent se détendre. 
L’inspiration qui a fait fleurir ces idées ? Un cadre « fantastique ». Jean-Sébastien Muet raconte : « Ce golf, c’était un coup de coeur. Quand je suis arrivé ici, je suis tombé amoureux ». « Atypique » de part ses nombreux points d’eau, pour Hervé Tovo, le précédent propriétaire, « des sites comme celui-là, il n’y en a pas autour d’Agen ». 
En fin d’année, l’entreprise Loisirs Solutions rachètera les derniers terrains. Dans l’idéal, le début des rénovations serait prévu pour 2024, date à partir de laquelle il faudra compter entre un an et un an et demi de travaux.

« Ce que nous souhaitons faire, c’est aussi ce qu’Hervé n’a pas pu finaliser »

C’est avec une légère tristesse que Hervé Tovo et sa famille se séparent du château d’allotropie et de son domaine. Pourtant, l’ancien propriétaire ne regrette pas son choix. « Cela n’est jamais facile de se séparer d’un terrain mais trouver quelqu’un qui veuille améliorer ce que vous avez fait, en faire quelque chose de mieux, ça fait plaisir. C’est l’important et c’est ce qui fait oublier la tristesse que nous pouvions avoir ». La famille Tovo avait acheté le domaine il y a plus de cinquante ans, en 1970, et en a fait un golf à neuf trous en 2009. Depuis, le parcours n’a cessé de se développer et deux nouvelles zones sont en cours de finalisation pour atteindre les 18 trous prévus. Il restera un lieu familial en étant ouvert à tous âges grâce aux terrains de golf, l’hôtel ou encore grâce au service de restauration. Comme autrefois, il redeviendra possible de louer des salles pour des évènements tels que des mariages.
« Nous n’avons vraiment plus l’âge, il faut du sang neuf » ironise Hervé Tovo. Le Golf du Château l’Allot est le repère de 250 golfeurs et de 35 élèves faisant partie de l’école de golf. Soixante à quatre-vingts personnes peuvent jouer simultanément. « Nous allons embaucher du personnel parce qu’aujourd’hui, ils sont un et demi pour un 18 trous, ce qui est exceptionnel. » Jean-Sébastien Muet va confier le golf aux mains d’un directeur. Décrit comme un « pur produit du golf », son nom n’est pas encore dévoilé mais il prendra ses fonctions au 1er juillet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

84 + = 88