Agen : La place Jasmin poursuit sa mue 

Dernière étape des travaux de la place Jasmin, les façades du côté droit de la place se dévoilent petit à petit, restaurées et uniformisées pour terminer l’embellissement de l’entrée de la ville. 

0 Shares

Si le temps est pluvieux, rien n’entame la bonne humeur de Jean Pinasseau, adjoint à l’urbanisme à la mairie d’Agen, qui dévoilait vendredi les façades fraîchement refaites de la place Jasmin. Petit à petit, les devantures des restaurants de la place s’accordent dans les tons gris, ne laissant qu’un vieux souvenir des façades décrépies dont la trace réside pour peu de temps encore côté gauche de la place, au-dessus des commerces. « Les linéaires étaient créés depuis 2018, c’est un dossier que j’avais à coeur depuis longtemps », explique Jean Pinasseau. « Avec la réfection de la place, c’est l’occasion qui a fait le larron et c’est la touche qui permet de finir le travail. » Après les gros travaux de la place Jasmin, la qualité du ravalement des façades de la place représentait un enjeu particulièrement important pour la municipalité. « Nous voulions quelque chose d’harmonieux, c’est une entrée de ville », appuie l’adjoint. 

280 000 € de travaux 

Globalement l’état des façades était dégradé. « Aucuns travaux de ravalement de façade n’avait été déclaré depuis 10 ans », nous apprend la municipalité. « La liste des travaux a été en concertation avec l’Architecte des Bâtiments de France car l’ensemble de ces travaux doit respecter les règles générales du règlement du Site Remarquable ainsi que la palette de couleur définie en concertation avec l’Architecte des Bâtiments de France, pour les murs, les volets ainsi que les devantures commerciales. » Et pour lever les freins à cette harmonisation des façades, dont la plupart appartiennent au domaine privé, un arrêté du maire avait été pris pour définir le périmètre de la place Jasmin comme périmètre d’obligation. « Nous n’avions pas de cahier des charges particulier pour définir la réfection des façades, nous avons donc imposé le gris avec la liberté des tons. Mais quand on impose, c’est tout naturel qu’on aide pour la réfection », tempère Jean Pinasseau. Ainsi, la Ville a déboursé 280 000€ pour les travaux, dont une subvention de 170 000 €. « 80% a été financé par la Ville d’Agen concernant les travaux pour les façades des bâtiments d’habitats et 50% pour les façades des commerces », explique-t-il. L’ensemble du côté droit sera traité durant le printemps et s’achèvera le chantier au mois de juillet. « On ne voulait pas embêter les restaurateurs avec les échafaudages et les travaux pendant la haute saison », justifie Jean Pinasseau. Il faudra attendre septembre pour le côté gauche, moment où les travaux reprendront sur les façades de Human Immobilier et se termineront en début d’année 2024.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + 6 =