Lot-et-Garonne : Une simulation d’accident grandeur nature à Golfech les 7 et 8 juin

Dans le cadre du programme national d’exercices élaboré par l’État et EDF pour l’ensemble des centrales du parc nucléaire français, les services de l’État et la centrale nucléaire de Golfech procéderont à une simulation d’accident les 7 et 8 juin prochains.

0 Shares

Le dernier exercice de cet ampleur avait eu lieu en 2018. Les 7 et 8 juin prochain, les services de l’État et les équipes de la centrale nucléaire de Golfech procéderont à une simulation d’accident dans le cadre du programme national d’exercices élaboré par l’État et EDF pour l’ensemble des centrales du parc nucléaire français qui exige la réalisation d’un exercice au moins tous les cinq ans.
Deux objectifs sont définis pour cet exercice : d’une part, de tester des dispositifs opérationnels afin d’assurer la protection de la population dans l’hypothèse d’un accident nucléaire et, d’autre part, d’informer pour rappeler à la population la conduite à tenir en cas d’accident.

Un accident nucléaire simulé

Le 7 juin aura lieu l’exercice à dominante sûreté nucléaire. Il s’agit d’un exercice « sur table » entre acteurs de la
gestion de crise : EDF nationale et locale, la Mission Nationale d’Appui à la gestion des Risques Nucléaires (MARN) du ministère de l’Intérieur, préfectures de Tarn-et-Garonne, de Lot-et-Garonne et du Gers, Autorité de sûreté nucléaire (ASN) et Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN).
Un accident nucléaire sera simulé à la centrale de Golfech dont le scénario fictif n’est pas connu des participants et qui nécessitera la mise en œuvre des dispositions prévues par son Plan d’urgence interne (PUI).
Les conséquences de l’accident dépassant le périmètre du site nucléaire, le préfet de Tarn-et- Garonne sera conduit à déclencher fictivement le plan particulier d’intervention (PPI). L’exercice permettra ainsi de tester la chaîne de décision des pouvoirs publics pour la mise en œuvre d’actions de protection de la population. Néanmoins, le scénario de l’exercice n’aura aucun impact sur la population, aucune évacuation ne sera jouée.
Le 8 juin sera réalisé « sur table » l’exercice de sécurité civile dans les locaux de la préfecture sous la direction des services de l’État et de l’ASN, est dédié à la « gestion post-accidentelle » avec pour thème de travail la gestion des productions agricoles et la contamination des denrées alimentaires. Cet exercice ne prévoit pas la participation réelle de la population et n’entraînera aucune perturbation de la circulation.
Au total, cet exercice concernera 39 communes du Lot-et-Garonne, dont 5 situées à moins de 5km de la centrale. « La réalisation de ce type d’exercice constitue une bonne occasion de rappeler à la population que chacun peut, par son comportement, devenir acteur de sa sécurité et concourir à celle des autres. C’est l’objet de la plaquette d’information (disponible sur le site internet d’EDF, NDLR) sur le PPI présentant les consignes à suivre et les réflexes à adopter. Chacun est invité à s’y référer », comme le rappelle la préfecture du Lot-et-Garonne dans un communiqué.
En prévision de cet exercice, la population des 106 communes concernées par l’application du PPI est invitée à s’informer lors de la réunion publique d’information le jeudi 1er juin à 19h00 à la salle polyvalente Calypso, à Golfech, réunion qui sera retransmise sur le compte facebook de la préfecture du Lot-et-Garonne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 + 6 =