A La Croix-Blanche, Galimas échappe à la future RN 21

Après plusieurs mois de tension, Le comité de pilotage des opérations d'aménagement de la RN 21 a rendu son verdict quant au sort du lieu-dit entre Artigues et La Croix-Blanche. Le nouvel axe routier ne traversera pas la zone.

0 Shares

En ce mois de juin, c’est une nouvelle étape qui a été franchie pour imaginer le futur tracé de la RN 21. Si l’issue du contournement d’Artigues n’a pas encore été révélée, c’est bien au niveau du lieu-dit Galimas, à proximité de la commune de La Croix-Blanche, que se concentraient hypothèses et tensions ces derniers mois. En effet, il y a près d’un an maintenant, l’option d’un aménagement de la nationale traversant Galimas avait vu le jour, alors que jusqu’ici, la RN 21 comme nous l’a connaîtrons dans quelques années, était vouée à s’éloigner du hameau, emportant avec elle les nuisances sonores de la zone. Un revirement de situation survenu suite aux observations prononcées par certains riverains lors des concertations.

La défense qui porte ses fruits

Toutefois, il n’en fallait pas plus pour faire réagir une grande majorité des habitants du lieu-dit, où nombre d’expropriations étaient nécessaires à la bonne poursuite du plan d’aménagement sur place. De plus, l’arrêt de bus sur le site de Galimas aurait, lui aussi, disparu dans le cadre du projet. De quoi révolter le collectif RN 21 et ses 150 signataires, pour un hameau de 170 habitations on rappelle, menant à une réunion publique en novembre dernier à Pont-du-Casse. Compte tenu de tous ces éléments, le comité de pilotage des opérations d’aménagement de la RN 21 a fait machine arrière pour revenir au plan initial : celui de créer une nouvelle portion de RN 21, plus éloignée du hameau cette fois-ci. Un soulagement certain pour ceux qui ont lutté depuis près d’un an pour défendre le hameau et ses habitations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

26 + = 34