Agen : Le Triporteur a trouvé preneur

Depuis le 2 juin, Alain Cejudo est le nouveau gérant du Triporteur. La boutique, « alliant à la fois les plaisirs de l'épicerie fine, du vin, des fromages et de la charcuterie », est localisée dans l’agglomération agenaise, à Boé.

0 Shares

Alors qu’il y a 7 ans de cela, il se lançait sur les marchés locaux en tant qu’auto-entrepreneur, il est aujourd’hui devenu le gérant de la société Le Triporteur. Alain Cejudo s’est lancé le « défi » de reprendre Le Triporteur en octobre 2022. Il raconte en souriant qu’il lui a fallu dix minutes seulement pour prendre sa décision après avoir su que Le Triporteur cherchait à vendre. Il a alors pris ses fonctions le 2 juin aux côtés de son équipe. Implantés sur la zone commerciale de Boé, Le Triporteur propose principalement des vins, de la charcuterie et des fromages. Pourtant, l’épicerie tient une grande place au sein de la boutique où l’on retrouve des conserves, du thé ou encore des produits frais d’Italie, alors qu’un peu plus loin, un rayon est consacré aux bières. La spécialité du Triporteur reste tout de même la proposition de plateaux de charcuterie et fromage plus ou moins garnis entre 8 et 23 euros ainsi que la fromagerie. Ce produit laitier se vend en coupe, en chiffonnade ou entier, selon l’envie.

Le défi d’un commerce apprécié

Alors, à la question « pourquoi avoir racheté Le Triporteur ? », Alain Cejudo répond : « C’est la référence sur Agen : en épicerie, en cave, en plateau fromage-charcuterie… parce que c’était le premier à développer ce concept ». Un élément qui plaît : « en terme de vitesse, c’est comparable à un fast food sauf que ce sont des produits gastronomiques ». En 6 à 7 minutes les clients peuvent repartir avec un assortiment de charcuterie et de fromages, à moins qu’ils soient plutôt tentés par les rayons épicerie et cave de la boutique. Autre raison de reprendre la boutique pour l’actuel gérant : « J’aime tout ce qui rassemble. Que ce soit un feu, que ce soit une bouteille… Tout ce qui se met sur la table ! Ce sont mes grands moments de partage à moi ». Il en est de toute manière convaincu : on ne vend jamais mieux que lorsqu’on est vraiment passionné. « Nous allons vendre ce que nous aimons ».

Des marchés à une boutique de 300 m2

Alain Cejudo était imprimeur avant de se rapprocher de l’univers de la gastronomie. Il a commencé par les petits marchés comme celui d’Estillac en octobre 2016 avec une table d’un mètre pour proposer ses produits de gastronomie en conserve ainsi que quelques vins. De Fleurance, Valence d’Agen, Moissac jusqu’à Agen… la table où il expose ses produits s’agrandit pour atteindre 6 mètres. Il deviendra deux ans plus tard le responsable de la fromagerie Chez Christine du Marché-Couvert, au centre-ville d’Agen. A ce titre s’ajoute aujourd’hui celui de gérant du Triporteur. Au-delà de l’augmentation notable de sa superficie de vente, la visibilité de son activité a selon lui explosé du fait du trafic sur la rocade derrière la boutique.
« Nous faisons en sorte que le client ne soit pas déboussolé, qu’il garde ses repères ». L’idée principale depuis le 2 juin est d’ajouter son grain de sel petit à petit et non pas de changer la sélection de produits proposés du tout au tout. Pourtant, Alain Cejudo a tout de même tenu à garder près de lui un produit qui lui tenait à coeur : sur une des étagères trônent les conserves de ses premiers marchés qui l’auront suivi depuis ses débuts et jusqu’à maintenant.

Renseignements //

Le Triporteur
ZAC de Fabas, 47550 Boé
Ouvert du mardi au samedi de 9h30 à 19h et jusqu’à 19h30 le vendredi et samedi
05 53 67 87 12

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 42 = 46