L’été en Lot-et-Garonne : Tèrra Aventura, un moyen ludique de découvrir la région

L’été, les vacances et le soleil sont souvent synonyme de balade et de visite. Si vous chercher à découvrir le patrimoine et les paysages de la région en famille, Tèrra Aventura est fait pour vous. Nous avons testé deux parcours : voici nos retours.

0 Shares

Parmi les 550 parcours Tèrra Aventura disponibles en Nouvelle Aquitaine, nous avons essayé ceux d’Agen et de Laroque-Timbaut. A l’aide d’une application 100% gratuite venez découvrir l’histoire des différentes communes de la région à travers des parcours amusants et sportifs. L’application vous fera passer par différents points d’intérêt accompagnés d’une énigme. Les réponses à ces dernières permettront d’obtenir les coordonnées d’un trésor final. En plus de la récompense à chaque fin de parcours, vous recevrez des médailles en fonction des éléments rencontrés durant votre exploration. Pour vous accompagner durant vos périples, Tèrra Aventura a créé 35 personnages uniques qui possèdent chacun leurs spécialités, les Poï’z. A chaque parcours vous serez accompagné d’un de ces fidèles petits personnages et en rencontrerez d’autres en chemin. Ils seront là pour vous guider et pour vous soumettre les énigmes qui vous mèneront à la récompense de fin de parcours.

Sauver le Pont-Canal d’Agen avec Tèrra Aventura

« Bonjour les tèrr’aventuriers ! » Ainsi commence l’aventure « Du rififi au Pont-Canal » de Tèrra Aventura. Tels des explorateurs, vous découvrirez Agen et ses surprises grâce à ce parcours ludique de géocaching. Heureusement, les Poï’z, « petits personnages au caractère bien trempés », vous suivront tout au long de cette chasse au trésor familiale. Si Zéïdon vous accueille sur l’application mobile, il sera bien vite rejoint par Zisséo et Zabeth. Un objectif commun : sauver la ville des Bad Poï’z qui empêchent les navires d’accéder au Pont-Canal, étape majeure pour la vente de leurs marchandises ! Ni une, ni deux, il est temps d’agir jeunes matelots ! Suivez vos guides durant 11 étapes, soit environ 5 kilomètres. La difficulté du parcours est notée 3 étoiles sur 5, donc accessible à un public plutôt large. Tout se fait à pied, au départ de l’esplanade du Gravier. A chaque étape son énigme : soyez observateurs pour déjouer les plans des méchants. Compter le nombre de lettre d’un mot caché, le nombre d’arches d’un bâtiment historique ou chercher des lettres sur une église… Qu’importe la question, elle vous permettra d’accéder à un chiffre. Mis bout à bout, ils composeront les données d’un point GPS, où se cache le trésor vous remerciant d’avoir sauvé Agen. Pas de panique, votre temps n’est pas compté. Si vous souhaitez y passer toute une journée, vous le pouvez. En principe, la quête dure entre deux et trois heures.

Arrêt sur des lieux emblématiques

Oyez, oyez moussaillons ! Plus de temps à perdre, nous partons à la rescousse du Pont-Canal. Comme précisé plus tôt, tout commence à l’esplanade du Gravier. Pour la première énigme, rendez-vous au kiosque. Saurez-vous retrouver le nom d’un compositeur, gravé sur la plaque du 9ème régiment ? Entre les points GPS et les indications, vous êtes guidés par l’application. Mais où peut bien se trouver la rue Lomet ? Halte ! Nous arrivons, doucement mais sûrement, jusqu’à la seconde étape du parcours : l’église des Jacobins. « Les Jacobins prônaient la simplicité. L’édifice se caractérise donc par l’absence de décorations, hormis ses vitraux et ses fresques gothiques, restaurées par Viollet Le Duc au 19ème siècle ». Paroisse Sainte-Foy, cathédrale Saint-Caprais, église des Jacobins… Ces archives du passé cachent chacune des histoires. Vous l’aurez compris, les Poï’z n’hésiteront pas à vous les partager tout au long de votre périple. Vous arrivez au quartier médiéval. Vous ne l’avez peut-être jamais vu ? Pourtant, cela en vaut le détour. Quels jolis murs, avec ces croix de Saint-André. Saurez-vous les compter ?
Bien d’autres étapes emblématiques permettent de voir Agen sous un nouveau jour. Du théâtre Ducourneau à la rue du Puits du Saumon, la course se termine près du Pont-Canal. Sur votre téléphone, les trois Bad Poï’z pointeront le bout de leur nez. C’est le moment de découvrir si le point GPS constitué est correct et si vous aurez la chance d’atteindre le trésor !
Rien de mieux que cette expérience pour en apprendre plus sur la préfecture du Lot-et-Garonne chargée d’histoire(s), tout en faisant une belle balade !

Escapade dans la bastide de Laroque-Timbaut

Après avoir testé le parcours Tèrra Aventura d’Agen : « Du rififi au Pont-Canal », nous sommes partis nous essayer sur un tracé plus rural, celui du petit village de Laroque-Timbaut. Le parcours se nomme « La source de Roland » et nous raconte l’histoire d’une mystérieuse source qui aurait guéri Roland et son armé de la peste. Le point de départ se situe en bas du village, à coté du lac de Saint-Germain. Vous pourrez facilement vous garer au lac ou à la chapelle juste derrière. L’histoire débute avec Zellé, le Poï’z spécialiste des contes et légendes, qui nous narre le mythe autour de la source de Laroque-Timbaut. Après avoir longé le lac, l’application vous mène vers un chemin de terre qui débouche sur un lavoir où vous attend la première énigme du parcours. C’est parti pour une quête avec un terrain plus accidenté et plus champêtre. Autant en kilométrage qu’en temps de complétion, ce parcours est censé être plus court que celui d’Agen mais le terrain peut vous jouer des tours et rallonger la durée de l’aventure !

Un parcours sportif

L’énigme du lavoir maintenant résolue, c’est le début des hostilités car le chemin de terre continue mais en montée cette fois-ci, et oui, après être descendu jusqu’au lac il va falloir remonter au village ! Après un court arrêt sur un point de vue où on nous explique les origines du « Pays de Serres », on apprend qu’un chevalier gravement malade est arrivé au donjon et qu’il a besoin de l’eau de la source pour être guéri. Par chance, Zellé garde toujours une fiole de cette eau magique sur elle, vous devez vite partir aà sa rescousse ! Après cette nouvelle, l’ascension continue pour nous mener sur un chemin où l’on fait la rencontre de chevaliers de l’armée de Roland qui s’était perdu, à vous de les aider à retrouver leur chemin ! De retour sur le plat, Zellé vous fait passer derrière d’anciennes maisons roquentines pour vous faire déboucher sur la place forte du village. Vous voici à présent sur l’esplanade de la halle, face au donjon de Laroque-Timbaut. L’aventure se poursuit à travers la plus ancienne rue du village, la rue du Lô où vous retrouverez enfin le fameux chevalier malade ! Après l’avoir guéri grâce à la fiole d’eau de la source, l’application vous fait redescendre pour une dernière énigme au niveau de l’ancien moulin à eau. C’est bon, après avoir fait le tour du village vous obtenez enfin les coordonnées grâce aux énigmes que résolues avec succès. Après toutes ces péripéties vous pouvez enfin voir la source qui a guéri Roland et le trésor qui se trouve caché non loin !

Renseignements //
Terrà Aventura
Disponible gratuitement sur iOS et Androïd
44 parcours disponibles sur le département

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

55 − 49 =