Villeneuve-sur-Lot : trois ans plus tard, le musée d’Eysses a rouvert au public

Repensé, restructuré et remis au goût du jour, le musée d'Eysses est de nouveau accessible au public à partir de cette semaine. Un condensé des objets exceptionnels du site y est notamment à retrouver autour d'une exposition permanente.

0 Shares

« Nous attendions des travaux ici depuis 2003 ». Et trois années de chantier ne furent pas de trop pour le musée situé sur le site antique d’Eysses à Villeneuve-sur-Lot. Le premier édile villeneuvois Guillaume Lepers, quant à lui, se souvient de « la terrible nouvelle qui est arrivée à ses oreilles il y a trois ans de cela, informant de la nécessité de fermer le site temporairement ». Bonne nouvelle donc, la réouverture permettra de prolonger la vie du site antique, « localement, le seul avec un musée et un monument à proximité » rappelle l’équipe du musée, faisant là référence à l’église Saint-Sernin. « Villeneuve-sur-Lot a démarré à Eysses. Le musée est essentiel pour notre patrimoine et notre culture locale, puisqu’il a pour vocation d’expliquer notre histoire à notre population. Chacun doit se l’approprier », poursuit le maire.

« Recentrer les collections »

Rafraichi avec de nouvelles salles, le musée d’Eysses se dévoile désormais sous une exposition permanente qui agît comme un concentré des plus belles pièces découvertes lors de fouilles réalisées sur le site à proximité. Avant cela, quelques panneaux à l’entrée rappellent l’histoire des fouilles. « On a décidé de recentrer les collections sur l’époque gallo-romaine », affirme Marie Lemaréchal, cheffe de projet « Patrimoine historique » de la Ville. Les équipes du musée ont donc fait une sélection parmi les 4500 caisses remplies de mobiliers et d’objets depuis le début des fouilles, pour n’en garder que le meilleur. Ainsi, vous découvrirez des salles et des vitrines aux thématiques bien définies, que cela soit pour le transport, les armes, l’hygiène, l’esthétique, la maison et bien d’autres. Mais le musée a encore quelques pépites bien cachées qui reviendront alors sous la forme d’expositions temporaires au sein de salles d’ores et déjà prévues pour l’occasion. La création d’un centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine (CIAP) est même à l’étude. Pour autant, quelques pièces déjà en place méritent le détour : un vase orné de sculptures de serpents, une amphore de Lybie datant de la fin de l’Antiquité ou encore une véritable amure complète de soldat d’époque. Pour compléter les expositions, des espaces destinés aux ateliers sont encore en cours de préparation. Vous retrouverez bientôt des animations sur la cuisine gallo-romaine, des bacs de fouilles pédagogiques pour les scolaires et un jardin qui fera la part belle aux essences romaines. La seconde vie du musée s’est entamée ce lundi 17 juillet, il ne vous reste plus qu’à choisir d’en faire partie.

Renseignements //

Visite de l’espace muséal d’Eysses :

Juillet et août (à partir du 17 juillet 2023)

Tous les jours de 14 h à 18 h

Tarif individuel : 3 € / tarif réduit : 1 €

Renseignements au  07 88 16 83 50 / 06 33 02 94 88

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 + 1 =