Lot-et-Garonne : quels sont les lauréats du Concours national de l’Agropole 2023 ?

C’est dans l’enceinte du Sénat que s’est tenue lundi 18 Septembre la finale de la 30ème édition du Concours national Agropole.

0 Shares

Le Concours National Agropole est ouvert aux porteurs de projets et entreprises agroalimentaires de moins de 3 ans. Cette année, il fêtait notamment sa 30ème édition. Les conditions pour y rentrer sont les suivantes : les travaux présentés par les candidats ou les entreprises doivent faire état d’une création innovante en production agroalimentaire, en process ou en service lié à la filière. Que ce soit en matière de caractère innovant du projet et sa vocation industrielle, de viabilité économique, de qualité du produit, de process ou service et la qualité de l’équipe dirigeante, 61 projets sont passés à l’étude cette année. De ces 61 projets sont ressortis 15 demi-finalistes, qui se sont rendus à l’Agropole pour présenter leur projet devant un jury de présélection les 4-5-6 juillet 2023. A l’issue de ces trois jours, les six finalistes ont été sélectionnés pour monter dans la capitale lors de la finale exceptionnelle en début de semaine. Présidé par Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine, le jury composé de représentants des entreprises références de l’entrepreneuriat en France a pu découvrir les projets finalistes et élire les trois lauréats. « Une édition particulièrement relevé quand on regarde la richesse des projets présentés », estimait ledit jury à l’occasion du passage en revue des projets.

Le palmarès en question

Un chèque de 10 000 € a été offert par l’Agropole à chacun des trois lauréats pour les accompagner dans leur création d’entreprise ou développement. S’ajoutent à cela un rédactionnel, offert par la Revue de l’Industrie Agroalimentaire, pour chacun des trois Lauréats afin de donner de la visibilité à leurs projets ; un corner sur le Stand Agropole du SIAL, pour les deux premiers Lauréats, en octobre 2024 ; un accompagnement juridique offert et une prestation au laboratoire d’Analyses Sensorielles Agrotec. En voici donc le palmarès du Concours National Agropole :

1 ère place : La Truitelle – Un poisson pas comme les autres

Les conserves gastronomiques La Truitelle sont les premières conserves de petits poissons à l’huile labellisée AB. La gamme compte aujourd’hui douze recettes. Elles ont, à terme, l’objectif du « Zéro impact » sur la ressource marine. Mais elles sont déjà les conserves les plus écologiques jamais fabriquées. En inventant la première conserve de petits poissons labellisée AB, La Truitelle a créé la solution « poisson durable » en épicerie salée.

2 ème place : Ramdam – L’entreprise à impact social

Ramdam est une entreprise de produits et de services à impact social qui souhaite rendre la consommation plus sociale. L’objectif est d’utiliser la consommation quotidienne pour mieux partager la valeur en créant une marque forte. En ciblant des bons produits, responsables, produits en France, Ramdam souhaite pouvoir reverser une contribution après chaque vente à une association. Ramdam se veut être la marque qui aide ceux qui en ont besoin. Lorsqu’un consommateur achètera un produit Ramdam, un don sera automatiquement fait à une personne dans le besoin, avec la plus grande transparence (montant du don réellement alloué à l’association, nom de l’association…)

3 ème place : Aligerma – Les légumineuses des super-aliments

Aligerma transforme des légumineuses sèches pour les professionnels de la restauration collective. Les légumineuses sont très riches en protéines, vitamines, fibres et nutriments. A la base de l’alimentation humaine, elles sont reconnues nutritionnellement pour leur faible indice glycémique, le peu de matières grasses qu’elles contiennent ainsi que leur absence de gluten. De plus, elles permettent d’enrichir les sols et sont peu énergivores à la culture.

Prix Spécial Jury : FAIRME – Une transformation laitière, entièrement autonome

Fairme a conçu une machine de transformation laitière multi-produits entièrement autonome. Cet atelier, relié directement à la ferme, transforme le lait en une gamme de produits laitiers à la demande du consommateur via une simple application Web.. Par l’autorisation de la transformation et de la vente à la ferme, il rend accessible la consommation locale pour tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 2 = 1