Lot-et-Garonne : Accès Industrie veut faciliter la vie des agriculteurs

0 Shares

L’entreprise tonneinquaise spécialisée dans la vente et la location de matériel de manutention accentue son ancrage local en se rapprochant des exploitations agricoles en pleine modernisation.

Loin des entrepôts de production et de logistique qui constituent son terrain de jeu favori, l’équipe d’Accès Industrie s’est déplacée vendredi 19 septembre, sur une… exploitation agricole. L’objectif : montrer que le matériel proposé est tout à fait adapté aux activités du secteur primaire. « Même si le mot industrie figure dans notre nom, l’agriculture est un pôle très important pour nous, et depuis longtemps », confie Pascal Meynard, le président d’Accès Industrie. Créée il y a tout juste 25 ans, l’entreprise tonneinquaise est devenue une locomotive de l’économie départementale. On parle ici de 150 millions d’euros de chiffre d’affaires, de 700 collaborateurs répartis dans toute la France dont une centaine au siège, de 12 000 machines en activité… Et les perspectives de croissance promettent à court comme à moyen terme des chiffres encore plus spectaculaires ! Malgré cela, « nul n’est prophète en son pays », comme le rappelle Pascal Meynard. Le Lot-et-Garonne n’est pas, toutes proportions gardées, la terre la plus fertile pour les affaires d’Accès Industrie. Très attachés au 47, les dirigeants ont à cœur d’accentuer encore leur ancrage local. Et c’est notamment du côté agricole que leurs regards se tournent aujourd’hui.

Des outils adaptés et des valeurs partagées

Le monde paysan a lui aussi besoin de matériel d’élévation et de manutention (nacelles, grues, chariots télescopiques, gerbeurs, transpalettes, etc.) dont sont spécialistes les Tonneinquais. La firme aux couleurs bleue et blanche dispose même d’appareils 4 roues motrices particulièrement à l’aise sur les terrains difficiles. Grâce aux systèmes de location longue durée mis en place, de plus en plus d’exploitants se tournent vers cette solution qui leur « facilite grandement la vie ». C’est le cas par exemple de Jean-François Faux, gérant de l’EARL Rouge à Fauillet et producteur membre des Paysans de Rougeline. « Dans un coin de notre pays gascon, on se bat avec tout notre entourage pour ne jamais rien lâcher, et c’est bien de pouvoir compter sur des partenaires comme ceux que nous avons », avance Jean-François Faux. C’est pourquoi il a accepté d’accueillir, chez lui, sur son exploitation, une petite journée de présentation et de démonstration.

Une partie de la grande famille Rougeline (près de 200 producteurs, 6 coopératives, 3000 emplois) était présente pour l’occasion afin se familiariser avec ces outils susceptibles de moderniser l’activité. « On est effectivement des utilisateurs de matériel pour tout ce qui touche à la manutention. Mais au- delà de ça, il y a de nombreuses autres connexions qui nous rattachent à Pascal Meynard et Accès Industrie. La dimension humaine et l’attachement profond au territoire nous relient et c’est peut-être le plus important », glisse Gilles Bertrandias, directeur général des Paysans de Rougeline. Ces valeurs fondamentales dans l’agriculture se retrouvent aussi sur les terrains de rugby, et en particulier celui de l’US Marmande présidée par un certain Gilles Bertrandias et désormais sponsorisée par Accès Industrie…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

84 − = 76