Lot-et-Garonne : à l’élevage Les 4 chardons, des lapins pas comme les autres !

Chez Elodie Royère, à l'élevage Les 4 Chardons, on trouve des petits lapins pas comme les autres. Lapins béliers nains ou lapins extra-nains, certains d'entre eux peuvent être plus que des animaux de compagnie. Ils peuvent devenir de petit thérapeutes.

0 Shares

À peine passé la porte de l’élevage Les 4 chardons, chez Elodie Royère, on ne peut que fondre devant des petits lapereaux de toutes les couleurs, lapins béliers nains ou lapins extra-nain. 
Des petites boules de poils dont on ne peut que tomber sous le charme, mais qui ont bien plus à nous apprendre que juste posséder une jolie petite tête.
« J’ai toujours eu des animaux et surtout des lapins », explique Elodie. « J’ai aussi beaucoup travaillé avec les animaux, domestiques et non domestiques, et j’ai finalement eu le déclic de me lancer dans ma propre activité, selon ce que j’avais envie de faire et comment je voyais les choses. » Ainsi naquît l’élevage Les 4 chardons à Saint-Hilaire-de-Lusignan.

Un élevage 4 étoiles

Une attention toute particulière est portée aux conditions d’élevage des animaux : alimentation de qualité, une hygiène irréprochable, ainsi qu’une réponse aux besoins physiologiques des lapins. « Aujourd’hui, nos lapins sont élevés en plein air, toute l’année. C’est un animal rustique, qui se munit naturellement de sous-poils lui permettant de supporter les températures hivernales et estivales », explique Elodie. « Au-delà d’un sevrage alimentaire, je m’assure aussi que les lapereaux ont fait leur sevrage affectif, car souvent, les mères peuvent encore avoir des choses à leur apporter même s’ils sont sevrés sur le plan alimentaire. »
Elodie ne sélectionne pas ses couples de lapins selon leur couleur pour la reproduction, mais selon leur caractère afin d’avoir des lapins bien dans leurs têtes et avec bon caractère. « Je trouve ça important d’avoir des animaux bien dans leurs têtes », explique l’éleveuse. « La couleur est une chose très personnelle donc je trouve que c’est très difficile de se baser sur ça pour de l’élevage ». Des petits caractères qu’Elodie s’applique à faire matcher avec les familles qui souhaitent acquérir un de ses petits protégés. « Si par exemple j’ai une famille très calme avec un lapin très dynamique, ils risquent de le trouver trop foufou alors qu’à contrario, si je donne un lapin très calme à une famille active, ils vont se dire « oh c’est pas cool, le lapin ne fait que dormir » et ils seront un peu déçus. Il faut que ça matche. » Et il ne faut pas croire que les lapins ne sont que des petits animaux de cage. Très intelligents, ils peuvent être très joueurs, et même rapporter la balle !

Des lapins de lapinothérapie

Mais plus que des petits animaux de compagnie, les lapins d’Elodie font aussi de la lapinothérapie. Gérontologie, école, petite enfance, ou séance à domicile. « Le but de ses lapinothérapie, est de passer un moment privilégié, d’offrir une parenthèse à vos enfants/personnes âgées/ personnes vulnérables, pleine de douceur et de tendresse.  Mais aussi en faisant revenir des souvenirs, des émotions, des sensations oubliées ou enfouies dans une mémoire qui faiblit. » Au fil des anecdotes racontées par Elodie sur certains patients de la lapinothérapie, on comprend que les lapins ont un plus grand pouvoir que ce que leur petite forme laisse paraître. « On voit des enfants ayant subi des violences leur confier leurs secrets alors qu’ils ne verbalisent plus, des patients atteints d’Alzheimer retrouver en vivacité en s’occupant de leur lapin… » Mais n’est pas lapin de lapinothérapie qui veut.
Avant de former un lapin en lapinothérapie, l’éleveuse prend le temps de sélectionner et de les « former » à leur futur rôle. « Je les forme, les éduque, pour qu’ils restent calmes », explique Elodie. « Par exemple, avec des enfants ou des gens qui peuvent être un peu brusques, qui vont parfois crier dans certaines situations, tirer un petit peu les poils, le lapin va rester calme. Ça va un peu lui passer au-dessus entre guillemets et ça va participer à l’apaisement. » Pour ceux qui hésiteraient encore à adopter un lapin et qui souhaiteraient être accompagnés par une professionnelle passionnée, rendez-vous pour découvrir l’élevage Les 4 chardons à Saint-Hilaire-de-Lusignan ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 16 = 20