Agen : Une pépinière d’entreprises pour que germent les idées de demain

Mardi 11 octobre, l'avancée du chantier de la future pépinière d'entreprise la Serre et les plans 3D était dévoilée en présence du président de région Alain Rousset, sur le site de la Technopole Agen-Garonne.

0 Shares

Une future pépinière d’entreprises qui verra germer les idées de demain. C’est le chantier qui a commencé à sortir de terre sur le Technopole Agen Garonne. Une structure bien nommée « La Serre » ou IPE pour Incubateur Pépinière d’Entreprises de 860 m2 qui sera dédiée à l’innovation à l’économie verte pour rester dans la droite ligne de la zone au label Haute Qualité Environnementale (HQE). C’est en présence du président de la Région Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset, que les premières formes du chantier et les plans 3D ont été dévoilés au public ce mardi 11 octobre. « Nous avons l’ambition de voir les innovations grandir ici », commentait Olivier Grima, maire de Castelculier et vice-président de l’Agglomération d’Agen en charge de l’économie. « On veut y voir le développement de pépites et en accueillir de plus en plus dans le temps. »

Un hub d’innovation

Cet IPE n’est que le début d’une construction plus large. Construit sur le modèle des fermes de pierres qui jalonnent nos paysage, le projet se composera d’un corps principal, d’une cour et de 3 ailes supplémentaires qui devrait notamment accueillir l’extension de l’école Sud Management, l’école supérieur de commerce d’Agen, et le nouveau siège de la CCI 47, qui délaissera sont site d’Estillac pour être au plus près des entreprises. Se retrouveront alors autour de la serre trois axes principaux : l’entrepreneuriat, l’innovation et la formation, et des espaces de services ouverts et mutualisés. 
« On veut que cela devienne un hub de l’innovation. Un endroit où on pourra trouver des lieux de partage et de co-working pour croiser les compétences et voir germer de nouvelles idées », poursuit le vice-président. « Que les idées puissent naître autour d’un café. » L’IPE sera en interaction permanente avec le vivier des entreprises de l’agglomération dans les secteurs de l’agroalimentaire, des énergies renouvelables et de la chimie pharmaceutique, trois piliers du département comme l’a rappelé Jean Dionis, dès son ouverture à la rentrée 2024.

Un véritable atout territorial 

Ce projet est financé par trois financeurs. L’Agglo d’Agen, bien sûr, pour plus de 2M€, avec le soutien de la Région Nouvelle-Aquitaine dans le cadre du contrat de développement et de transition signé juste avant la visite, à hauteur de plus d’1M€ et via le dispositif France Relance, l’État via la préfecture de Lot-et-Garonne, finance une partie du projet à hauteur d’1,5 M€. Au delà d’un pôle innovant, la Serre et plus particulièrement le volet enseignement de l’Ecole supérieure de commerce d’Agen vont permettre un ancrage durable d’entreprises et de futur professionnels. « L’enseignement est un gros atout territorial », a rappelé le préfet Daniel Barnier. « Quand on fait ses études ici, on est plus susceptible de rester exercer ici. » 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

86 − = 84