SU Agen – US Dax : aux Agenais de se faire respecter

En s'inclinant de nouveau la semaine passée, le SUA a chuté dans le ventre mou de la Pro D2, non loin des bas fonds du classement. Contre Dax ce jeudi à 19h30, un sursaut d'orgueil est attendu de la part des Agenais.

0 Shares

Entre le déplacement à Grenoble il y a deux semaines et celui à Aurillac vendredi dernier, les rencontres du SUA se sont quelque peu ressemblées, tant les Agenais semblent encore ne pas parvenir à passer un cap lors de matchs à l’extérieur, que ce soit dans le jeu, comme dans les résultats. Pourtant, à Aurillac, les joueurs du Cantal n’ont pas livré une prestation particulièrement hors-norme, mais étaient simplement au-dessus d’un SUA plus faible, et sans grande conviction. Pourtant, à quelques minutes de la mi-temps, le SUA semblait encore dans le coup, accusant simplement un retard de six points, mais c’était sans compter sur une belle inspiration aurillacoise sur l’aile gauche pour s’envoler juste avant la sirène. Au cœur de la seconde période, alors mené 16-3, les Lot-et-Garonnais sont parvenus à exploiter l’une des leurs rares offensives dans les 22 adverses. C’est Dorian Bellot, entré en cours de jeu, qui réussit à s’infiltrer dans l’en but adverse, ramenant l’écart à six points avec la transformation. Cependant, quasi-immédiatement après l’essai agenais, Aurillac profite du rythme impulsé près de l’en but agenais pour venir sceller son succès, Agen ne répondant plus dans le jeu les 20 dernières minutes (24-10 score final).

Le paradoxe extérieur

A l’aube de la 8ème journée de Pro D2, le SUA n’a donc toujours pas connu la victoire en dehors d’Armandie (trois défaites et un match nul), fait surprenant, alors que l’an passé à la même période, les « Bleu et Blanc » avait déjà récolté trois victoires à l’extérieur contre Provence, Rouen et Biarritz). « Cela montre pourquoi ce que nous réalisions la saison passée est un exploit, car s’imposer à l’extérieur et autant de fois, c’est extrêmement compliqué », confirme le manager catalan du SUA. A contrario, Agen est aujourd’hui invaincu à domicile, bien que peinant dans le secteur l’année dernière. « On s’est vraiment concentré sur la reconquête de notre territoire, mais cela ne change rien au fait que gagner à l’extérieur de base, c’est difficile. Avec 3 points récupérés à l’extérieur en quatre matchs, ce n’est pas encore catastrophique ».

De la volonté et d’urgence

Ce jeudi, contre Dax, les Agenais auront bien plus qu’une simple victoire à aller chercher. Tout d’abord, c’est bien dans le visage et les intentions montrés sur le terrain qu’Agen doit se refaire une image. Car, en étant pour le moment aussi solide à domicile contre des équipes de haut de tableau, il n’est pas exagéré de dire que le SUA n’a rien à la 9ème place de la Pro D2, à seulement cinq points des places de relégable. Bien que, comme à son habitude désormais, décimé par les blessures, le SUA traverse ce début de saison avec deux visages et toujours sans victoire de référence avec la manière pour emmener la majorité des supporters dans sa cause. Dax, qui se situe à la 14ème place du championnat, n’est en réalité qu’à trois petits points d’Agen. Si les hommes de Bernard Goutta ne se reprennent pas immédiatement, la sanction pourrait être sévère, d’autant plus que le classement de Pro D2 commence enfin à voir un premier club se détacher à la première place (Vannes avec 28 points). Il y a un train qui commence à filer en haut de tableau et il ne faudrait partir à sa poursuite trop tard pour les Agenais qui visent une qualification dans les six encore cette saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 − 10 =