Villeneuvois : les écoliers initiés au défi du tri des déchets

En 2025, la Redevance incitative entrera en vigueur sur l’ensemble du Grand Villeneuvois. Depuis plusieurs mois, l’Agglo a décidé de sensibiliser l'ensemble de sa population, notamment par une grande campagne de communication dans les écoles.

0 Shares

L’Agglomération du Grand Villeneuvois (CAGV), se veut être porteuse d’engagement et de valeurs. A l’approche du passage au mode de fonctionnement de la redevance incitative, la question du tri des déchets devient primordiale dans l’agglo. Un sujet sensible mais qui selon les élus méritent explications et sensibilisations et ce, pour tous les publics. C’est pourquoi elle a lancé une grande campagne de communication ludique et dynamique qui a démarré la semaine dernière.

Le tri, cela commence dès petit

Cette campagne de communication sera déployée sur plusieurs mois avec pour message « Challenge 2025 : 50 % de déchets en moins ». L’idée est de fédérer tous les habitants du Grand Villeneuvois autour d’un objectif commun : la forte diminution du volume des ordures ménagères qui partent à l’enfouissement. La réalisation de cet objectif a un double intérêt : financier (maîtrise de la redevance incitative pour les habitants et des coûts de traitement des déchets pour la collectivité) et environnemental (moins de pollution des sols). Pour rendre cette campagne ludique et vivante, elle a pour fil conducteur une famille de petits monstres sympathiques. Ces petits monstres prennent part au message, racontent une histoire et invitent les citoyens à prendre part à cette action collective.

La première étape de cette campagne est la distribution auprès des 2700 élèves des classes élémentaires du Grand Villeneuvois, du petit livre « Plus on est de fous, plus on trie ». Cette distribution, qui démarre ce mois de novembre, sera assurée par les animateurs de tri du service Environnement de l’Agglomération, notamment lors d’interventions de sensibilisation au tri des déchets dans les écoles. « Sensibiliser les enfants, c’est-à-dire les générations futures, au tri et à la diminution des déchets est primordial car ils deviennent à leur tour prescripteurs auprès de leurs parents. En menant des actions dans les écoles, on donne aux enfants les outils nécessaires pour que les comportements changent à l’avenir. »

Redevance incitative : trier plus pour payer moins

Plus équitable que l’actuelle TEOM (Taxe d’enlèvement des ordures ménagères), la Redevance incitative se basera sur le volume de déchets produits (nombre de levées ou de dépôts de sacs noirs) et non plus sur la valeur foncière du logement, et permettra de maîtriser les coûts du service et la facture des usagers. Pour bien préparer son fonctionnement, l’année 2024 servira de test. Les administrés recevront leur TEOM pour la dernière fois, ainsi qu’une évaluation de leur redevance simulée en fonction de leur production d’ordures ménagères.

Pour informer au mieux les habitants du fonctionnement de la future redevance incitative et pour les sensibiliser au tri des déchets, les animateurs de tri de l’Agglomération multiplient les permanences d’information et proposent des actions de sensibilisation dans les écoles auprès des scolaires. L’objectif de la Redevance incitative est de réduire fortement la quantité d’ordures ménagères qui partent à l’enfouissement, en triant au maximum ses déchets. Pour cela, l’Agglomération du Grand Villeneuvois met à la disposition des usagers tout un panel d’outils : des bornes et des sacs jaunes pour trier les emballages, des bornes vertes pour le verre, des bornes bleues pour le papier et des bornes spécifiques pour le textile. Les vêtements peuvent également être apportés en ressourceries ou recycleries.

Pour le tri des biodéchets (restes alimentaires, petits déchets verts) la collectivité a mis en place différents systèmes de compostage individuels ou collectifs. Pour les résidents des centres-villes des points d’apport volontaire ont été installés avec distribution de bio-seaux aux habitants intéressés. Pour les résidents possédant un jardin, l’Agglomération distribue des composteurs individuels à 15 € sur réservation.

Concernant les déchets verts, un service de collecte en porte-à-porte est proposé de mars à juillet puis de septembre à novembre. Et en complément, l’Agglomération a mis en place un service de broyage gratuit à domicile sur rendez-vous.

Pour se débarrasser des encombrants (meubles, ferraille, gros électroménager, etc.), un ramassage gratuit est organisé toutes les semaines. Ils peuvent également être portés directement en déchetterie où sont aussi collectés équipements électriques et électroniques, ampoules et néons, piles et batteries usagées,

déchets de chantier (gravats, bois, etc). Une fois tous les déchets triés, ne restent dans la poubelle noire bien allégée que les petits objets cassés, la litière et les textiles sanitaires (couches, serviettes hygiéniques, cotons, lingettes). « Un volume d’ordures ménagères en baisse, c’est une Redevance incitative maîtrisée ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

30 + = 31