Fêtes d’Agen 2023 : Une formule remaniée qui peine à satisfaire 

Fêtes d’Agen 2023, nouvelle formule, ce n’est pas encore ça. Si le bilan est plus encourageant que la première édition, le reste à charge à la ville reste encore au-dessus des 500 000€ et les entrées peinent à vraiment décoller comparé à l’an passé. 

0 Shares

Des ajustements encore à prévoir. Ce lundi en Conseil municipal était présenté le bilan des Fêtes d’Agen 2023 et s’il y a une évolution comparée à l’an passé, elle est encore timide. Cette édition remaniée était toujours composée d’un In avec composé de 2 soirées avec 3 concerts chacune et d’un off avec 2 soirées et de 7 zones de concerts en cœur de Ville en lien avec l’UMIH et l’agence du commerce. 
Pourtant, la nouvelle formule a encore peiné à convaincre les Agenais avec 3 200 entrées ont été comptabilisées le vendredi  contre 3 140 en 2022 et pour le samedi soir, 3 500 entrées contre 3 432 en 2022 et une recette de billetterie de 118 545 €. Le reste à charge à la ville lui, même s’il a considérablement diminué, passant de 790 093 € à 567 840 €, ne parvient pas à rencontrer l’objectif établi de passer sous la barre des 500 000 €. 
Pour l’édition 2024, la Ville veut garder le cap pour ancrer définitivement la formule Fêtes d’Agen dans le coeur des Agenais tout en ajustant le tir pour « rentrer dans ses clous » avec notamment la suppression de deux concerts sur les deux jours du IN pour tomber à deux concerts par soir, mais avec des têtes d’affiche plus fortes. 

Un festival qui tâtonne encore 

Lancer un événement n’est pas chose aisée, notamment quand l’identité de l’événement se cherche encore, et il était prévisible que cette deuxième édition ait encore des choses à revoir. L’édition 2023 a évolué en prenant en compte les remarques du bilan 2022 des Agenais, commerçants (bars et restaurants), prestataires et partenaires des Fêtes d’Agen. Plusieurs changements avaient donc été opérés avec : le public n’était plus captif sur la place de la mairie.  Le « Off » a impliqué plus fortement l’UMIH 47, l’Agence du commerce et 7 zones de bars et restaurants du cœur de ville en les accompagnant financièrement mais en leur laissant l’autonomie en matière d’animations musicales et le maintien d’une tarification abordable avec la proposition de tarifs tribu et famille, ce qu’à tenu à souligner le Maire pendant les débats « on reste sur des tarifs bas avec un billet moyen à 27 € ». 
«On fait payer les gens, qui ne viennent plus. L’an dernier nous avons accusé le OFF, et il avait été mis en recul et on se rend compte que ce n’est pas le off. Pour de vrai c’était vide dans les rues d’Agen », a réagit Laurent Bruneau, membre de l’opposition devant la présentation du bilan jugé encourageant par la Ville. 

« Passer une ville en fête, ce n’est pas en un claquement de doigt » 

Mais la municipalité garde le cap. « Fêtes ou festival, ce sera fêtes. Oui, on chemine, on se cherche, mais il me semble que c’est une bonne solution », a martelé le premier édile. « Il faut y aller, c’est long à construire. » Ainsi, plusieurs axes ont été dégagés pour l’édition 2024 : un effort sur le Off, autour d’Open air, l’esprit midi-minuit avec batucadas, bandas…Un esprit plus fête, le renforcement des animations avec les rues des bars et restaurants, plus de bodégas et une mise en fête de la ville à renforcer davantage (commerces, bars, restaurants, décoration…)
Cette année, 3 objectifs ont été fixés : être à 8000 entrées payantes avec moins de concerts, mais des têtes d’affiche intéressantes, être clairement une formule qui favorise le repas à l’extérieur pour que les « restaurateurs gagnent de l’argent sur ce week-end » après une édition 2023 qui a réussie au cafetier plus qu’aux restaurants et l’objectif de passer finalement cette barre des 500 000 €. « On veut être dans l’esprit 12h-00h », a appuyé Clémence Robert, «  une partie journée plus famille et des soirées concerts sur un créneau horaire à 20h30 pour laisser le temps de dîner à l’extérieur. On pense qu’on va arriver à cet objectif de 8000 spectateurs ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

34 + = 39