Agen : ouverture du centre de soin du Gravier le 2 mai prochain 

Après plusieurs reports, l'ouverture du Centre de Soins du Gravier à Agen est enfin prévue pour le 2 mai prochain. Cette nouvelle structure, installée sur le site de l'ancienne CCI 47, rassemblera divers services dont le Centre Médico Psychologique Antonin Artaud et l'hôpital de jour Van Gogh.

0 Shares

Après de nombreux report, l’antenne de la Candélie va finalement ouvrir ses portes. Depuis 2022, un début d’exploitation du site était sans cesse repoussé : 2022, fin 2023 puis, enfin, 2024. Situé cours Gambetta, sur le Gravier, le bâtiment abritait autrefois les locaux de la CCI 47 et avait été racheté par l’hôpital de La Candélie pour 1,2M€ afin d’y ouvrir son antenne de jour. Des travaux démarré en 2021 qui avait cristallisés de nombreuses crispation le temps passant à cause de plusieurs facteurs : es problèmes d’approvisionnement liés à la crise sanitaire, une mauvaise organisation des chantiers et une inondation.  Finalement, le Centre de Soins du Gravier ouvrira progressivement ses portes à partir du 2 mai 2024, « consolidant ainsi les unités ambulatoires de psychiatrie pour adultes déjà présentes dans l’agglomération d’Agen. »  Destiné principalement aux résidents de l’agglomération d’Agen ainsi que des communes environnantes telles que Nérac, Lavardac, Port Sainte-Marie, Houeilles, Francescas et Mézin, ce lieu de soins accueillera diverses activités telles que les consultations spécialisées, le Centre Médico Psychologique Antonin Artaud au premier étage, les équipes mobiles EMER / EARS / SMARTE / EMPP au deuxième étage et l’hôpital de jour Van Gogh au troisième étage.

  • Centraliser les services

Ce projet vise à centraliser physiquement plusieurs services qui interviennent auprès de la même population, favorisant ainsi des synergies entre professionnels pour une prise en charge plus efficace des patients et leur rétablissement. Le Centre Médico Psychologique (CMP) jouera un rôle central en tant que point d’entrée dans le système de soins, accessible par orientation médicale ou professionnelle. L’hôpital de jour fournira des soins personnalisés et réguliers sur une ou plusieurs demi-journées par semaine, tandis que les équipes mobiles de réhabilitation psychosociale visent à favoriser le rétablissement et le retour à une autonomie fonctionnelle et sociale.
Les consultations spécialisées seront axées sur le suivi ambulatoire des patients du centre de référence départemental des troubles anxieux ainsi que sur le service de psychologie et de psychiatrie légale, spécialisé dans la prise en charge des personnes sous main de justice.
Ces services seront gérés par des équipes pluridisciplinaires composées de psychiatres, d’infirmiers, de psychologues, d’assistantes sociales, de secrétaires, d’ergothérapeutes et de cadres de santé, totalisant environ soixante professionnels travaillant dans les locaux du nouveau centre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

30 − = 28