SUA LG : « Le moment est venu de passer la main », Antoine Erbani aborde la fin de l’aventure agenaise

Le week-end dernier, le joueur formé au SUA LG s'est fendu d'un message destiné aux supporters agenais pour exprimer la fin de son épopée au club qui approche à grands pas.

0 Shares

« La douleur est grande, la fierté aussi. » Il est toujours difficile de mettre des mots sur le dénouement d’une histoire sportive aussi longue, notamment quand il s’agit de son club de cœur. Car Antoine Erbani et le Sporting, ça commence chez les catégories de jeunes. Il a porté le maillot du SU Agen dès la catégorie junior jusqu’au niveau professionnel. Il défendra alors les couleurs des siens, dans un premier temps, de 2011 jusqu’en 2018 et enfin depuis son retour en 2022, après une aventure entre Pau et Biarritz. Toutefois, l’heure est bel et bien aux adieux, alors que se profile la fin de saison, avec trois matchs restants, tandis que le joueur de 34 ans ne sera pas conservé par le club. C’est dans un texte sur ses réseaux sociaux que le joueur entame le dur travail des « au revoirs ». « Le moment est venu de passer la main. Je suis riche de tous les moments et les personnes que j’ai pu croiser durant ces années, mes amis de Pau, de Biarritz et d’Agen, encore et encore. »

Regarder vers l’avenir

Il poursuit en évoquant le stade Armandie, son équipe et les nombreux moments vécus sous les couleurs suaviste : « J’ai toujours admiré ce stade, ces couleurs. Avec ce maillot, nous sommes passés par les plus grosses déceptions et les joies les plus indescriptibles. J’ai réalisé tous mes rêves en le portant. Reste maintenant à terminer ce rêve». Avant de tirer sa révérence, Antoine Erbani laisse même un petit mot pour parler d’avenir, lui qui n’a pas encore dévoilé ses ambitions, quid de trouver un nouveau club ou d’aborder la retraite sportive ? Ce qui reste certain, c’est qu’il voudrait « aller chercher d’autres rêves. » L’un des derniers enfants d’Armandie encore au club, à coup sûr, les supporters lui rendront un vibrant hommage en temps voulu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

55 − = 53