Covid-19 : retour du masque en extérieur dans le département

Le préfet de Lot-et-Garonne a pris un arrêté, obligeant de nouveau le port du masque sur la voie publique pour les communes de plus de 2500 habitants, et ce jusqu’au 2 janvier, au moins.

0 Shares

Ce vendredi 26 novembre, lors de la conférence de presse hebdomadaire de la préfecture, toujours en présence de l’ARS de Lot-et-Garonne et les services départementaux de l’Education Nationale, les nouvelles n’étaient pas bonnes, comme on pouvait s’en douter. Avec un taux d’incidence s’élevant à 297 pour 100 000 habitants, bien au-dessus des valeurs régionales, tout laissait à penser que les mesures allaient se durcir. L’annonce du retour du port du masque dans les lieux clos, même ceux soumis au pass sanitaire, n’annonçait rien de bon. « Il appartient au préfet de venir compléter les mesures notamment en élargissant cette obligation sur la voie publique », précisait d’ailleurs le directeur de cabinet. Dès le lendemain, un communiqué annonçait un taux d’incidence mis à jour de 363 sur le Lot-et-Garonne. Se- lon les dernières mises à jour il atteint même les 434, bien supérieur au niveau national. Un renforcement de l’obligation du port du masque accompagne logiquement cette dégradation, notamment pour « tout piéton âgé de onze ans et plus, sur la voie publique, de jour comme de nuit, dans les communes de plus de 2 500 habitants du département de Lot-et-Garonne ». Pour les autres communes, il reste obligatoire aux abords de lieux de regroupement tels que les établissements scolaires, arrêts de transport en commun, marchés, zones commerciales, manifestations et évènements extérieurs. La question subsiste encore sur les conditions d’ac- cueil dans les bars, restaurants et établissements de nuit. Le préfet a rencontré à ce titre les représentants de la profession il y a quelques jours.

Dose de rappel ouverte aux plus de 18 ans

Avec l’ouverture de la dose de rappel à toute personne majeure, nécessaire pour conserver une validité de son pass sanitaire à partir du 15 janvier, et une antériorité du schéma vaccinal de 5 mois au lieu de 6 pour être éligible à la 3ème dose, l’ARS de Lot-et-Garonne s’est directement mise en ordre de marche pour augmenter la capacité vaccinale des centres et élargir ses horaires d’ouverture. Des opérations « aller vers » seront aussi programmées avec le SDIS 47, la première s’est tenue à Marmande au centre Leclerc de Marmande.

Les rendez-vous sont désormais obligatoires pour éviter tout rassemblement devant les centres :

Agen : ouvert de 8h à 18 du lundi au samedi. Il sera ouvert le dimanche 5/12. Une séquence en soirée est prévue le mercredi 8/12 jusqu’à 22h

Villeneuve-sur-Lot : ouvert de 8h30 à 18h du lundi au samedi, le mercredi jusqu’à 21h. Le centre sera aussi ouvert le dimanche 12/12.

Marmande : ouvert de 8h45 à 12h, puis de 13h30 à 16h20 et de 17h30 à 20h30 jusqu’au vendredi 3/12. Le samedi 4/12 de 8h45 à 12h et de 13h30 à 17h30. Ouverture les dimanches 28/11 et 12/12.

Nérac : ouvert de 8h30 à 17h du lundi au samedi, les dimanches 5 et 19/12.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

9 + 1 =