Les commerçants satisfaits des animations de Noël

Les animations prévues par la municipalité pour les fêtes de Noël ont séduit les commerçants et il semble que les visiteurs l’aient été aussi...

0 Shares

Il semblerait que la Bastide n’ait pas enchanté que les visiteurs revenus nombreux dans Villeneuve-sur-Lot, pour cette période des fêtes. Les commerçants tirent également un bilan très positif des animations qui ont marqué la vie de la cité pendant près d’un mois. « Nous avons vu beaucoup de monde en Villeneuvois, se réjouit Andrée Akrich, la présidente de l’UCAV (Union des commerçants et artisans villeneuvois). Les animations entre la patinoire et le marché ont généré un flux important vers nos commerces. » Alors que la crise sanitaire regagnait du terrain mais aussi que d’autres villes venaient en concurrence à Villeneuve (à l’inverse des fêtes de 2020), les visiteurs semblent avoir montré leur fidélité à la Bastide Enchantée. « Nous n’avons pas constaté une baisse de la fréquentation, surtout le week-end, poursuit la présidente. Les gens sont vraiment venus pour faire des cadeaux en ville, nous n’avons pas ressenti d’appréhension de leur part. » Certaines animations ont pourtant dû être soumises au passe sanitaire, aussi bien la patinoire que le cœur du marché de Noël, entrainant, de fait, un flux moins important sur ces zones qu’il n’aurait pu l’être. Qu’importe, la municipalité semble être en passe de réussir son pari de faire de Villeneuve-sur-Lot une place incontournable dans le département pour passer les fêtes. « La ville a encore gagné en image de marque cette année, estime Andrée Akrich. Le bilan reste très positif et nos collègues commerçants ont félicité la mairie pour avoir organisé autant d’animations. » Du côté de la mairie, on se satisfait également de ce premier bilan même si certains exposants ont semblé déçu des recettes encaissées, malgré le flux de visiteurs.

Cap vers la Saint-Valentin

Reste désormais à tirer un véritable bilan chiffré de ces opérations. « Notre tombola a été un véritable succès, se félicite la dirigeante. Nous avions distribué 15 000 tickets, nous devons encore savoir combien nous en avons vendu. » Des prochaines réunions permettront également, grâce au retour des commerçants concernés, de jauger le succès des animations de Noël sur les communes de Sainte-Livrade et Casseneuil, dont certains commerces sont affiliés à l’UCAV. « On sait déjà que la partie habillement a été un gros manque à gagner sur cette période, déplore-t-elle. Avec les restrictions, les gens ne prévoyaient pas de sortir pour le 31 et donc n’avaient pas d’achats à faire pour bien s’habiller. » Alors que le début de la période des soldes donne peu de répit aux commerçants, l’UCAV est d’ores et déjà focalisée sur sa prochaine échéance commerciale : « Nous voulons monter une opération importante pour la Saint-Valentin, révèle Andrée Akrich. Nous souhaitons mettre en avant ce que nous faisons durant un long week-end qui comprendra le dimanche et ira jusqu’au lundi 14 février. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

3 + 3 =