Agen : Ville internet cinq arobases une fois de plus

Pour la douzième année consécutive, la Ville d’Agen se voit décerner la mention la plus élevée par le label Territoires, Villes et Villages Internet, notamment grâce à de nouvelles initiatives mises en place.

0 Shares

La 23e édition du label Territoires, Villes et Villages Internet s’est déroulée au début du mois dans la capitale. Le concept, récompenser le déploiement de politiques numériques sur les territoires, « d’autant plus essentiel aujourd’hui au regard de l’urgence à diminuer l’empreinte environnementale du numérique, afin qu’il soit plus durable, plus sobre et plus responsable. » Le sésame a été remis à l’adjointe Carole Dejean-Simoniti, déléguée au défi numérique et au système d’information, lors de la cérémonie dont la marraine n’était autre que Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique. Cette dernière s’est réjouie « de la prise de conscience grandissante des collectivités face aux enjeux écologiques ». Les efforts de la municipalité sur le numérique ont à nouveau été remarqués par le jury. Encore récemment, la Ville a mis en place de nouvelles actions. Avec 30% de la population éloignée des outils technologiques et à l’heure où de plus en plus de démarches se font en ligne, un plan d’action pour l’inclusion numérique a été instauré, articulé autour de deux engagements de mandat. Le premier, encore en cours, consiste à créer un réseau de tiers-lieux numérique pour assurer un maillage cohérent. Chaque tiers-lieu sera équipé de matériel informatique, d’un accès à Internet et sera animé par des ateliers thématiques. Dans ce réseau, on y retrouvera notamment la médiathèque Lacépède, dont l’ouverture est prévue à la rentrée prochaine, mais aussi, le Florida, le Café Vélo et d’autres… sous réserve de leur accord.

Déjà territoire d’excellence numérique

Pour aller plus loin et lutter contre cette fracture, deux espaces numériques ont vu le jour en 2021, le premier à Montanou, le second dans le quartier prioritaire de Barleté. Les personnes ont la possibilité d’y réaliser des démarches administratives, d’accéder librement aux ordinateurs, et même de découvrir les outils mis à leur disposition grâce à un conseiller sur place. Les usagers se sont déjà bien imprégnés des lieux, preuve d’un réel besoin… Enfin, pour s’adapter face à la crise sanitaire, les élections pour les Conseils de quartier se sont pour la première fois ouvertes au vote électronique il y a un an, afin de compléter le vote par correspondance et pallier la suppression du vote à l’urne. L’objectif était également d’encourager la démocratie et d’augmenter le taux de participation, pour ces élections qui enregistrent un faible taux de suffrages exprimés. A noter qu’Agen est depuis l’an dernier Territoire d’excellence numérique, une récompense attribuée pour trois ans pour saluer les efforts dans le déploiement des services publics numériques, après avoir reçu six fois une labellisation ‘5@’.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

4 + 6 =