Le conservatoire organise un concert en soutien au peuple ukrainien

Samedi 9 avril, un concert organisé par le conservatoire d’Agen se tiendra au théâtre Ducourneau pour venir en aide au peuple ukrainien. Les recettes de la soirée seront reversées à l’association « Les Amis de l’Ukraine ».

0 Shares

Pour soutenir l’Ukraine entrée en guerre il y a un mois suite à l’invasion menée par la Russie, la ville d’Agen et son conservatoire se mobilisent en organisant un concert caritatif ce samedi. Une initiative de l’école de musique, impactée par la cause, qui souhaite aider du mieux qu’elle peut. « L’idée nous est venue quand on a entendu les discussions des élèves, le sujet revenait très souvent. Nous nous sommes alors sentis dans l’obligation d’apporter notre aide et le projet de concert est né très rapidement », explique Jacky Lhiver, président du conservatoire d’Agen. Les recettes seront reversées en intégralité à l’association « Les Amis de l’Ukraine », qui se charge de récolter des dons et accueillir les familles de réfugiés. « On a remarqué un élan de la part des Lot-et-Garonnais et des Agenais qui ont la volonté d’apporter leur soutien. Nous sommes très flattés que le conservatoire ait eu cette idée », témoigne Jean-Michel Ozymko, franco-ukrainien et président de l’association. Le concert sera composé des élèves de l’école Adèle de Trenquelléon, du collège Ducos du Hauron, du lycée Bernard Palissy ainsi que du chœur d’Hommes de l’Auvignon et des deux artistes, Béatrice Uria-Monzon et Marc Olivier Poingt. Les 23 familles ukrainiennes réfugiées (recensées) de l’agglomération pourront assister gratuitement au concert qui se conclura par trois hymnes : français, européen et ukrainien interprétés par Agen Orchestra. « Nous souhaitons que les spectateurs puissent s’évader le temps du concert, oublier ce qu’il se passe avec cette prestation qui sera chargée en émotion », ajoute Baya Kherkhach, adjointe au maire déléguée au vivre ensemble et à la cohésion sociale.

Agen, bras armé de l’aide à l’Ukraine

Engagée depuis le début de la guerre, la mairie a déjà pris une série de mesures symboliques telles que l’ajout d’un drapeau ukrainien sur l’hôtel de ville et la fin du jumelage avec la ville de Tuapsé en Russie. Agen se porte également candidate pour accueillir les familles ukrainiennes comme elle l’a fait auparavant pour les réfugiés syriens ou afghans. Enfin, une aide d’urgence de 25 000 € a été débloquée au profit des partenaires tels que l’association « Les Amis de l’Ukraine ». « Je constate qu’Agen est une des villes les plus engagées pour l’Ukraine. C’est une guerre qui va durer alors il est important de se mobiliser, que ce soit avec l’association ou des évènements comme ce concert », pense Jean-Marie Nkollo, conseiller municipal.

Renseignements //

Samedi 9 avril à 20h30 au Théâtre Ducourneau : tarif libre d’un montant minimum de dix euros en guise de don.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

31 − = 22