Pont-du-Casse : Une synergie écologique entre De Sangosse et Le Creuset

Un partenariat entièrement écoresponsable a été dévoilé entre l’entreprise au rayonnement international De Sangosse et Le Creuset. L’entreprise fournira en compost l’association d’aide à l’insertion professionnelle grâce à sa nouvelle station de recyclage des bio déchets.

0 Shares

Le vert rayonne à Pont-du-Casse. De Sangosse et le Creuset s’associent avec le soutien de l’Agglomération d’Agen. L’ambition affichée par ce partenariat est de créer une synergie écologique industrielle et territoriale. Désormais, à l’aide d’une plateforme de tri et de recyclage des bio déchets installée dans le réfectoire, l’entreprise pourra fournir l’association en compost pour développer son jardin partagé. « Cette synergie est une vraie avancée qui s’inscrit pleinement dans notre démarche RSE (Responsabilité sociétale des entreprises, NDLR), dont nous avons obtenu la certification il y a un an. Les salariés prennent part au tri grâce à cette nouvelle station de recyclage ludique et intuitive », dévoile Séverine Olivier, chargée des missions hygiène, sécurité, environnement chez De Sangosse.
De plus, les allers-retours consacrés au transport du compost seront assurés par un véhicule utilitaire électrique, de quoi rendre le projet 100% responsable. « Avec la crise sanitaire nous avons pu revoir nos priorités et changer nos habitudes. Aujourd’hui nous sommes fiers qu’une entreprise comme la nôtre puisse favoriser l’ancrage et l’écologie territoriale, qui devrait se développer davantage dans les années à venir », ajoute Séverine Olivier. L’entreprise remarque déjà des changements, notamment en cuisine où il est maintenant plus facile de gérer les stocks pour éviter un maximum le gaspillage.

Une démarche motivante et concrète

Après une période difficile pour Le Creuset due à l’impact de la situation sanitaire, ce projet vient raviver a flamme de l’association, motivée pour s’investir de plus en plus dans des actions comme celle-ci. « C’est un travail concret avec l’Agglo et De Sangosse qui permet de valoriser le compost, notamment grâce au jardin partagé, avec une nouvelle perspective », témoigne fièrement Bernard Szymanski, président de l’association. Le Creuset est maintenant « plus fort, qui reste ouvert à d’autres collaborations », ajoute-il. Les projets comme celui-ci pourraient se multiplier dans le département. Le maire de Pont-du-Casse, Christian Delbrel et le vice-président de l’agglomération d’Agen, Patrick Buisson, se disent « inspirés » par la démarche : « C’est un modèle qui pourrait selon moi, être adapté dans nos écoles par exemple », lance Christian Delbrel. A voir maintenant comment repenser un projet similaire pour pouvoir l’adapter à l’agglomération agenaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

7 + 3 =