Villeneuve-sur-Lot : Les bonnes ondes d’un Comedy Club en ville

Le Good Vibes Comedy Club lance sa première édition ce samedi 23 avril, au café L'Art est public, du côté des Haras à Villeneuve-sur-Lot avec un plateau d'humoristes confirmés au programme.

0 Shares

On connaissait le Festival du Rire de Villeneuve-sur-Lot pour faire rire chaque année, au mois de juin, la population villeneuvoise. Un nouvel acteur fait son arrivée dans la Bastide avec le Good Vibes Comedy Club, un plateau d’humoristes inspiré par ceux que l’on peut voir dans les grandes villes. Le plus connu étant, bien évidemment, le Jamel Comedy Club. « L’objectif est donner un rendez-vous d’humour aux Villeneuvois et de passer une bonne soirée, explique Aurélien Fortunato, un jeune humoriste âgé de 26 ans. J’ai cotôyé beaucoup de Comedy Club à Toulouse et à Bordeaux, en tant que spectateur puis participant. J’ai beaucoup apprécié l’ambiance et je trouve dommage qu’il n’y ait pas d’événement de ce type à Villeneuve-sur-Lot d’autant que la commune souhaite mettre des choses en place pour faire vivre la culture. » Le jeune artiste s’est ainsi naturellement rapproché du café culturel L’Art est public, situé aux Haras, pour donner vie à son Comedy Club. « Il y aura quatre humoristes qui viennent de Bordeaux et l’un de Casseneuil, pour des passages de 15 minutes chacun, précise Aurélien. Ce sont des artistes avec des univers très variés mais qui vont plaire à différents publics, jeune comme plus âgé. Il y aura du stand-up, du sketch ou encore une partie qui mêlera magie et humour. Je suis vraiment content de cette programmation et qu’ils aient accepté de venir à Villeneuve car ils ont beaucoup d’expérience et ont déjà du sucècs. L’objectif, pour eux, sera justement de se vendre et donner envie aux spectateurs d’aller voir leur spectacle complet. De mon côté, je serai le MC (maître de cérémonie, ndlr) et si les humoristes avant moi ont mis le feu, je viendrai peut-être faire un sketch. »

Déjà 20 minutes de sketchs

Après une première carrière de comptable, Aurélien souhaite en effet se professionnaliser dans ce milieu difficile. « J’ai commencé le théâtre à 19 ans, au sein des Incorrigibles de Tony Feijoo (président du Festival du Rire, ndlr), précise-t-il. C’est une troupe qui reprend des sketchs sauf que pour être pro, il faut aussi écrire ses propres textes. J’avais alors complètement lâché l’affaire car j’avais beaucoup de mal à écrire, aussi par manque de confiance et peur de prendre des bides. En prenant du recul, on apprend que c’est désagréable mais que ça fait partie du métier. En novembre dernier, je me suis donc mis à écrire des textes que j’ai essayé dans des Comedy Club. J’avais un trac incroyable et l’impression de remonter sur scène pour la première fois mais ça s’est au final bien passé. » Avec des influences comme Kev Adams mais surtout Jérémy Ferrari, le jeune humoriste dispose désormais de 20 minutes de sketchs écrits et mis en scène. « Le texte, c’est 50% de la réussite. Je me rôde et au fur et à mesure, je vais gagner des minutes jusqu’à obtenir un spectacle d’1h10, se projette-t-il. L’objectif sera donc d’aller me vendre directement auprès des théâtres. » A l’image de son idôle spécialisée dans l’humour noir, qui a beaucoup galéré à ses débuts et qui cartonne désormais dans toute la France, Aurélien est conscient que la route est encore longue. Il pourra compter sur son Good Vibes Comedy Club, qu’il espère renouveler, pour démocratiser encore plus l’humour à Villeneuve-sur-Lot mais aussi pour continuer à faire ses armes.

// Renseignements

Good Vibes Comedy Club, le samedi 23 avril à partir de 20h30 au café culturel L’Art est public, place des Droits de l’Homme, aux Haras. Entrée gratuite et sortie au chapeau (don sur le principe du volontariat). Plus d’informations sur Facebook et Instagram : Good Vibes Comedy Club

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

32 − 31 =