Agglo d’Agen : des synergies pour valoriser les déchets

L’Agglo a entamé un travail pour faire évoluer sa politique de gestion des déchets, qui avait besoin d’un coup de neuf. Un forum s’est tenu pour développer des partenariats en vue de sensibiliser à la valorisation des déchets.

0 Shares

Dans la salle des Illustres, plusieurs dizaines de personnes étaient réunies pour participer au forum d’Economie sociale et solidaire (ESS), organisé par l’Agglomération d’Agen, représentant des structures locales actives dans ce domaine : Valorizon, Le Creuset, Les chemins verts de l’emploi, ou encore le Cluster Eau & Climat. « C’est pour nous l’occasion de vous présenter notre projet politique en matière d’économie circulaire, de collecte et de valorisation des déchets, qui tient une importance particulière et a été long à mettre en place. Nous entrons dans une préoccupation du réemploi des matières, que ce soit chez l’usager comme chez les professionnels », a introduit Patrick Buisson, vice-président de l’Agglo délégué à la transition écologique, collecte, valorisation des déchets et économie circulaire. Déjà, un plan local de réduction des déchets a été établi selon neuf axes, parmi lesquels on retrouve la lutte contre le gaspillage alimentaire, l’augmentation de la durée de vie des produits, ou encore la réduction des déchets du BTP. Le service public de valorisation des déchets de demain, à l’horizon 2030, a également été approuvé au Conseil communautaire de décembre dernier, après plus d’un an à plancher sur le sujet. Et c’est là que les structures de l’ESS entrent en jeu. « C’est une nouvelle ère qui se profile, et vous êtes des partenaires majeurs à ce titre, pour construire un système d’acteurs efficient et cohérent afin de répondre aux enjeux réglementaires », souligne Patrick Buisson.

Finie la collecte de déchets verts en porte-à-porte

En lien avec le service valorisation et réduction des déchets, chaque acteur local pourra donc mettre sa pierre à l’édifice en créant diverses animations : réduction des déchets, réemploi en déchèterie des encombrants, prestations de broyage, agroforesterie, etc. Des offres seront mises en place dès cette année, pour répondre aux problématiques de valorisation et d’économie circulaire souhaitées par l’Agglo. « La gestion des bio-déchets est très importante, et cela doit commencer à la maison, ou à défaut en déchèterie. Sur Agen et sa première couronne, nous allons remplacer la collecte en porte-à-porte des déchets verts par une collecte de proximité, selon une méthodologie et un calendrier qui seront établis cette année. A la campagne, il faut développer le compostage à domicile », appuie le vice-président. A ce titre, un grand nombre de composteurs individuels et de quartiers seront fabriqués, en lien avec les partenaires. L’objectif est d’en distribuer 5 000 à 6 000, avec autant de personnes à sensibiliser et former. Et ce n’est là qu’un exemple parmi les multiples actions à mener. Consciente que « tout ne peut pas se faire tout seul », l’Agglo a imaginé plusieurs volets d’accompagnement. Parmi eux, la mise en place d’une subvention pour le développement d’une économie circulaire, avec deux sessions d’attribution annuelles. Les premiers dossiers devront être déposés en juin, pour un premier accord de financement en octobre 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

− 2 = 6