Easy Group continue d’implanter des enseignes sur l’Agenais

Sur les zones commerciales, Easy Group s’occupe de l’installation de multiples commerces. Toujours en quête de nouvelles propositions pour participer au dynamisme du territoire, les gérants commencent aussi à déployer des offres en centre-ville.

0 Shares

S’ils sont discrets dans la vie de tous les jours, Marion Casasola et David Trévisiol, gérants d’Easy Group, n’en sont pas moins actifs sur le terrain. Avec leur activité dans l’immobilier et le foncier d’entreprise, ils installent régulièrement de nouvelles enseignes de tous secteurs sur l’Agenais, parfois même plus loin. Et ce depuis près de quinze ans maintenant, avec une expérience aujourd’hui très reconnue dans le milieu. Pour preuve, beaucoup d’acteurs leur font confiance afin de trouver un emplacement de choix pour implanter leur activité, c’est le cas de grandes franchises. Parmi les petites dernières, Burger King, Bistro Régent, Ange ou encore Eat Salad sont venues compléter l’offre de restauration sur la zone Agen Sud et Boé. « Nous sommes ravis d’avoir aussi participé à l’installation de Proferm, spécialisé dans la pose de menuiseries, qui a ouvert ses portes tout récemment. Il s’agit d’une entreprise très importante du nord de la France, qui a choisi d’installer son siège régional ici à Agen, une belle preuve de confiance », raconte Marion Casasola. De leur avis, 2022 s’accompagne d’une nouvelle dynamique, et laisse présager de belles choses pour la suite. Une bonne nouvelle après deux années de flottement. Sur l’allée de Riols à Boé, ils souhaitent continuer de développer le « food village », comme ils aiment à l’appeler. Il bénéficie encore de 500 m2 d’espace disponible pour apporter de nouvelles propositions tant pour les locaux que les personnes de passage. « Elle est complémentaire du centre-ville, avec ici plusieurs enseignes réunies pour satisfaire un large public ». En lien avec la construction de leurs bâtiments, les gérants souhaitent accélérer sur la transition énergétique et créer davantage des installations photovoltaïques sur les toitures, en plus de planter plus d’arbres pour mettre leur pierre à l’édifice sur la végétalisation.

La pierre agenaise séduit

D’autres beaux projets devraient se concrétiser d’ici 2023/2024, en jonglant avec les augmentations récentes sur le prix des matériaux et les problèmes d’approvisionnement, mais pour l’instant, le secret reste bien gardé. « Nous travaillons avec l’Agglomération pour des implantations sur le Technopole Agen Garonne », dévoile David Trévisiol. A noter qu’ils vont faire émerger un pôle médico-social de 1000 m2 qui regroupera plusieurs acteurs, tels que l’Algeei, une association œuvrant pour l’insertion des personnes en situation de handicap, et d’autres établissements médico-sociaux, dans l’objectif de favoriser une synergie entre tous. « C’est aussi l’opportunité pour eux de bénéficier de locaux neufs et plus accessibles pour y installer leurs équipes et recevoir les patients. C’est un beau projet, qui nous tient particulièrement à cœur », souligne Marion. Si le développement des zones commerciales reste leur principale activité, Marion et David élargissent aussi quelque peu leurs horizons, et ont récemment investi sur plusieurs immeubles à rénover en cœur de ville. « La pierre agenaise nous séduit, et voit sa cote de popularité monter en flèche ces derniers temps avec une volonté des élus d’apporter un nouveau dynamisme pour l’accueil de nouveaux habitants. L’objectif à travers ces rénovations, sera d’implanter de nouvelles enseignes dans le centre d’Agen, et de construire de beaux logements qualitatifs pour installer des familles. » Pour exemple, une jolie maison de ville composée de quatre chambres est en cours de création dans le quartier de la Préfecture.

Renseignements //

Easy Group,
ZAC de Fabas à Boé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

34 − 26 =