L’Adresse veut « quadriller le département »

Après les agences d’Agen et Le Passage en 2013, L’Adresse compte une troisième implantation dans le département, depuis octobre 2020, à Villeneuve-sur-Lot.

0 Shares

Il fallait bien une troisième implantation en Lot-et-Garonne pour que L’Adresse continue son expansion. Si l’agence villeneuvoise a été lancée en octobre 2020, le groupe est lui présent depuis 2013 sur Agen et Le Passage d’Agen avec à sa tête, Hervé Morlière. « Nous sommes en plein développement depuis plusieurs mois et nous essayons de quadriller le département. L’agence de Villeneuve fonctionne très bien et depuis quelques mois, c’est Christine Boussaha qui en est la responsable. » Cette Villeneuvoise pur jus bénéficie d’un solide réseau qui lui permet d’être efficace pour trouver de nouveaux biens mais aussi des acquéreurs. « Petit à petit, on s’envole, confesse-t-elle. On est content et on commence à bien se faire connaître. Ce n’était pas évident car il a fallu se faire notre place. »

La bonne humeur et le côté humain de la responsable n’y est peut-être pas étranger… « J’ai réussi dernièrement à obtenir en exclusivité, un bien d’une cliente qui avait été ravie de mon travail sur une précédente vente. Cela n’avait pas pu aboutir de mon côté mais dès qu’elle a pu, elle a souhaité me renvoyer l’ascenseur. C’est le petit plus de notre agence. Les gens apprécient beaucoup qu’on soit là pour les conseiller, même une fois la vente parachevée. Je pense notamment à une famille du Cantal avec qui j’ai fait une sorte de SAV puis qu’ils ne connaissaient rien, ni personne, ici. »

Des ventes très rapides

Une mentalité que L’Adresse tâche de transmettre à tous ses collaborateurs. L’agence est d’ailleurs toujours à la recherche de deux profils d’agents commerciaux qui travailleront avec le statut d’indépendant. Et Hervé Morlière a une idée bien précise du portrait robot du candidat idéal. « Il est important d’être humaniste, d’aimer les gens et d’être à leur écoute. Le social et la nécessité de faire son réseau viennent ensuite puis il reste primordial d’aimer l’immobilier. C’est ce qui permet de se différencier car il faut réussir à accrocher aussi bien avec le vendeur qu’avec l’acquéreur. » Des qualités essentielles sur un marché qui commence à se tendre. « Ce qu’on vit à Agen, on finira par le vivre à Villeneuve-surLot, juge le gérant. Même si les ventes sont un peu plus longues, nous avons des acquéreurs et moins de biens à leur proposer. »

215 biens en vente sur les 3 agences de L’Adresse dont 60 à Villeneuve-sur-Lot

L’Adresse compte ainsi près de 8 000 contacts dans une base de données, identifiés comme potentiels vendeurs ou acheteurs. « Au prix, il peut nous arriver de vendre sans avoir le temps de publier une annonce, renchérit Christine. Les gens qui achètent ont déjà vendu donc ils sont très actifs. » La clientèle parisienne est forcément de la partie mais pas uniquement. « Nous avons beaucoup de gens des grandes métropoles, qui sont habitués au bruit et à qui nous arrivons à vendre des biens situés au bord de routes fréquentées. Je constate qu’il y a beaucoup de gens du Var qui débarquent ici où ils se disent moins gênés par les embouteillages mais aussi avec des prix nettement inférieurs. » Reste à savoir en combien de temps le marché villeneuvois sera amené à être aussi saturé qu’en Agenais.

Renseignements //

L’Adresse, 23 boulevard Bernard-Palissy à Villeneuve-sur-Lot. 05 53 70 89 14. villeneuvesurlot@ladresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 79 = 83