Les professionnels du tourisme ont le sourire

Le retour des touristes, principalement en provenance de l’étranger, a permis à la filière touristique en Villeneuvois de réaliser une belle saison, après deux années marquées par les contraintes sanitaires.

0 Shares

Alors que la fin de la saison estivale pointe peu à peu le bout de son nez, les professionnels du tourisme
commencent de leur côté à tirer le bilan d’un été plein, après deux années marquées par les
contraintes sanitaires. Si l’office de tourisme du Grand Villeneuvois (OTGV) attend encore quelques jours avant d’avoir des premières conclusions chiffrées, de nettes tendances se dégagent sur la fréquentation
des sites touristiques du territoire, alors qu’on espère une bonne arrière-saison grâce à des températures douces. « Au sein de nos points d’accueil de Villeneuve-sur-Lot et Pujols, on a constaté une légère baisse des demandes au niveau du public français, détaille Gautier Rosso, chargé de communication pour
l’OTGV. En revanche, il y a eu une forte hausse chez les visiteurs étrangers. Pas forcément chez les Belges qui étaient déjà là l’été dernier mais plutôt sur les Anglais et les Hollandais qui ont quasiment doublé. On espère
que cette augmentation parviendra à compenser la baisse française. » Et ce qui ressort globalement de l’expérience de ces visiteurs, c’est que la saison a été agréable. « Les touristes ont pu profiter sereinement alors que les prestataires n’avaient aucune contrainte. Ils ont retrouvé le sourire et ça fait plaisir. » Un point que les municipalités du territoire ne contrediront pas. « Nous avons eu de bons retours, se félicite Anne Delliaux,
présidente de l’OTGV. On nous a notamment dit que les Agenais sont revenus en Villeneuvois pour de nombreuses manifestations, qu’il s’agisse du 15 août, du jumping, ou encore du festival lyrique. C’est une très belle surprise. »

1 500 passagers pour le petit train

Du côté des locomotives touristiques, les grottes de Lastournelle et Fontirou, ainsi que
Z’animoland, ont tourné à plein régime (lire ci-après) et ont entrainé avec eux tout le territoire. « Avec la chaleur, la piscine de Malbentre a bien marché, ajoute Gautier Rosso. Le petit train qui allait de Villeneuve vers Pujols a aussi très bien fonctionné en faisant complet à quasiment chaque départ. Cela représente environ 1500 passagers sur l’été et on espère que ce sera renouvelé l’année prochaine. A titre de comparaison, l’exploitant nous a indiqué que nous avions eu une meilleure fréquentation qu’à Moissac et Montauban, où il était également présent. » Les retombées du guide du Routard étaient également attendues, pour sa première édition sur la vallée du Lot, et il semblerait que la célèbre publication ait contribué à déplacer du public en Lot-et-Garonne. « Nous avons vu des personnes arriver à l’accueil avec leur guide ou faisant des manifestations qui étaient indiquées dessus. C’est vraiment positif. Nous étions notamment présent fin juin sur la fête du vin de Bordeaux où nous avions fait gagner quelques guides et nous avons ensuite retrouvé ces personnes », se réjouit le chargé de communication. « De manière générale, il y a une politique dynamique sur le territoire, pointe la présidente. Des acteurs privés y croient et on constate des investissements d’une dimension
inédite. Les chambres d’hôtes sont en plein développement et nous avons près de 400 couverts au bord du Lot. On peut également noter le beau succès de Tèrra Aventura à Pujols et qu’on espère avoir aussi à Villeneuve l’année prochaine. Il y a vraiment un très gros potentiel dans cette vallée du Lot, sans oublier le château de Rogé qui n’est pas encore exploité. » L’été prochain, l’Agglo devrait compter un nouvel atout supplémentaire dans sa manche avec l’ouverture prévue d’ici là de Vertigo Park, un multiplex de loisirs de 4 000 m² qui prendra place sur la route de Fumel à Villeneuvesur-Lot.

Le bon été de Lastournelle et de Z’animoland

La grotte de Lastournelle (ainsi que celle de Fontirou) fait partie de la visite incontournable pour tout touriste découvrant les charmes du Lot-et-Garonne. En pleine campagne, à mi-chemin entre Agen et Villeneuve-sur-Lot, on est à mille lieux d’imaginer le trésor qui se cache sous nos pieds. Sur la propriété appartenant à sa famille depuis plus d’un demi-siècle, il suffit d’une descente de quelques dizaines de mètres pour permettre à Sylvie Crozat et ses groupes de visite d’accéder à l’entrée de la grotte. « Nous sommes au bord d’un chemin qui mène à Compostelle, précise-t-elle. Cela nous permet d’avoir aussi des randonneurs qui s’arrêtent par curiosité pour visiter la grotte. » Entre les visites du matin qui sont faites grotte éteinte, à la lampe torche et
celles de l’après-midi, lumières allumées, ce sont près de 9 000 personnes qui ont visité les entrailles de Sainte-Colombe-deVilleneuve avec trois guides saisonniers, sur un total de 11 000 à l’année. « Il fait 14 degrés en permanence dans la grotte donc c’est un coin de fraîcheur très appréciable en temps de canicule mais aussi quand il pleut car on y est à l’abri. » Si le mois de septembre s’annonce calme, les groupes scolaires permettront à Sylvie de maintenir une activité alors que des animations pour Halloween promettent de
jolis frissons aux amateurs.

30 000 personnes à Z’animoland

Du côté de Z’animoland, c’est un retour à la normale pour Isabelle et Jérôme Maurette.
« Nous avons accueilli près de 30 000 personnes depuis le mois d’avril. On retombe sur les
chiffres que nous faisions avant le Covid donc c’est très positif. » Parmi les têtes d’affiches
du parc animalier, les tigres roux et blancs, retraités de cirque, ont fait sensation auprès d’un public sensibilisé à leur cause. Les wallabies, ces mini-kangourou ont également fait leur petit effet grâce à une petite particularité génétique. Une mère brune portait son enfant blanc dans sa poche et inversement. » Si la
météo le permet, Isabelle et Jérôme comptent bien continuer d’accueillir jusqu’à la Toussaint,
au moins, toute personne souhaitant découvrir chameaux, buffles, lamas et alpagas, parmi tant d’autres…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 17 = 21