Les Villeneuvois vont élire leurs conseillers de quartier

C’est un pas en avant dans la citoyenneté et la démocratie participative. Les premiers conseillers de quartiers de Villeneuve-sur-Lot seront élus le 9 octobre prochain.

0 Shares

A quelques jours des premières élections pour les nouveaux conseils de quartier, la mairie de Villeneuve-sur-Lot peaufine les derniers réglages. Les professions de foi de l’ensemble des listes ont été reçues. Elles sont imprimées, pliées et rangées dans des enveloppes par les services municipaux avant d’atterrir très prochainement dans les boîtes aux lettres des Villeneuvois. C’est un engagement de campagne du candidat Lepers – qui figurait également au programme de la liste Bouyssonnie – qui prend vie. « On est très contents car il y a eu un bel engouement autour de ces conseils de quartiers », se réjouit le maire de Villeneuve.

Après avoir donné beaucoup de cœur à l’ouvrage, Estelle Hénault-Blineau, élue à la participation citoyenne, disait également sa satisfaction. « Quand nous avons présenté ce projet en réunions publiques, nous avons rencontré beaucoup de monde. Cela permet d’avoir au moins une liste qui se présente sur l’ensemble des quartiers, à l’exception des Fontanelles où il y a eu des barrières chez certains pour franchir le pas de l’engagement. A contrario, il y aura trois quartiers « multi-listes », dont celui d’Eysses où trois équipes se sont présentées. On voit qu’il y a une véritable envie de faire bouger les choses. On rappelle que les missions de ces conseils seront de créer une dynamique et des projets au sein de leur quartier. L’objectif est de resserrer les liens avec la population et notamment, on l’espère, avec des personnes isolées. »

Deux bureaux de vote

D’un point de vue des modalités de vote, 16 714 électeurs sont appelés à se rendre aux urnes, simplement munis d’une pièce d’identité. Pour les nouveaux arrivants n’étant pas encore inscrits sur les listes électorales, il faudra se munir d’un justificatif de domicile. Dans ce scrutin de liste, six candidats sont à élire. L’équipe recevant le plus de voix recevra quatre postes, les deux sièges restant seront attribués à la proportionnelle. Une élection qui, l’espère la municipalité, attirera les électeurs dans les isoloirs. « Un taux de participation de 5% serait bien », estime Guillaume Lepers quand Estelle Hénault-Blineau se veut plus optimiste en visant les 10%.

Deux bureaux de vote seront installés, un pour les quartiers de la rive gauche et la Bastide, du côté de la Maison de la vie associative, l’autre pour ceux de la rive droite, au Parc des Expositions. Les heures d’ouverture ce dimanche 9 octobre ont été fixées de 9h à 13h, afin de coller aux heures de fréquentations optimales constatées lors des précédentes élections. Le dépouillement effectué dans la foulée, les conseillers élus seront rapidement amenés à se mettre au travail. Un séminaire sera organisé le 22 octobre prochain afin d’apprendre à se connaître, s’informer des missions des conseils et recevoir les instructions pour la constitution des associations. Chaque conseil recevra une subvention de fonctionnement de 500 €. Par la suite, 30 000 € par an et par quartier pourront être débloqués sur le budget municipal. La mairie étudiera chaque projet au cas par cas et arbitrera en fonction de la faisabilité.

« C’est important que le citoyen se sente acteur et non pas spectateur de la vie de sa commune. L’idée est de parvenir à créer des projets d’intérêt collectif », appuie Estelle Hénault-Blineau. L’équipe municipale compte aussi sur ces conseils pour avoir des remontées plus efficaces sur les problématiques inhérentes à chaque quartier. « Il ne faut pas oublier que nous sommes une ville qui fait 85 km², rappelle le premier édile. On a des informations partout, certes mais elles ne vont peut-être pas assez vite et au plus près des exigences des quartiers. On va voir assez vite comment réagit la population. »

De la compétition sur trois quartiers

Quatorze listes sont en jeu sur les onze quartiers de Villeneuve-sur-Lot. S’il n’y aura pas match sur la majorité d’entre eux, tout comme aux Fontanelles où aucune liste n’a été constituée, il y aura de la compétition sur trois d’entre eux. Aux quatre coins de la ville, la campagne va battre son cours. Du côté de quartier Bastide, où la seule liste en jeu est majoritairement composée de commerçants, la profession de foi promet de « proposer des actions innovantes et festives pour animer notre quartier et créer un lien indispensable à chacun. »

Sur la rive gauche, deux listes se font respectivement face sur les quartiers Saint-Etienne et du Rooy où les programmes insistent principalement sur la nécessité de créer du lien et de la cohésion entre les habitants. Enfin, ce sont trois listes qui s’affronteront sur le quartier d’Eysses, une véritable « ville dans la ville ». Les équipes sont variées et constituées de personnes venant de différents horizons. Et c’est d’ailleurs dans ces quartiers que les programmes sont les plus développés. Réfection de voirie pour sécuriser le quartier, amélioration du cadre de vie ou réanimation du site archéologique d’Eysses : toute une somme d’idées que les électeurs devront départager. Ils sont 2 609 à être appelés aux urnes, est-ce que le taux de participation sera à la hauteur de ces projets ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

36 + = 44