Le SU Agen LG inaugure son nouvel Armandie avec la manière

Pour l'inauguration du nouveau stade Armandie et sa tribune Ferrasse, les Agenais n'ont pas fait dans la demi-mesure en passant six essais à une équipe d'Aurillac qui n'a pu lutter qu'à de rares occasions.

0 Shares

Il ne fallait pas se louper ! Dans un stade Armandie plein à craquer et chauffé à blanc par les animations liées à l’inauguration de la nouvelle tribune Ferrasse, l’attente était énorme. Les Agenais n’ont pas craqué et obtiennent par la même occasion leur première victoire de la saison à domicile, avec le bonus qui plus est. C’est la charnière agenaise qui a montré la voie avec un essai inscrit très rapidement par le demi de mêlée Sonatane Takulua qui partait au ras en sortie de ruck avant que Raphaël Lagarde ne transforme (7-0, 4e). Une entrée en matière rêvée pour les Agenais mais qui n’a pas empêché les Aurillacois de vite réagir. D’abord par une pénalité réussie par son ouvreur Aucagne (7-3, 6e) puis par un essai du centre Niko qui bénéficie d’un en-avant agenais pour aller seul vers l’en but (7-10, 13e).

Cet essai mettait en confiance les Cantaliens qui offraient une grosse défense face aux tentatives d’offensives des coéquipiers de Vincent Farré. Les Bleu et Bleu étaient finalement récompensés de leurs efforts. Alors que Raphaël Lagarde égalisait (10-10, 25e), c’est Zak Farrance qui redonnait l’avantage aux Lot-et-Garonnais. Sur une touche suivie d’un maul, le solide deuxième ligne anglais bénéficiait de la puissance de son pack pour aller à dame (17-10, 29e). Quelques minutes plus tard, les huit de devant faisaient de nouveau parler leur force sur une mêlée à cinq mètres dont profitait Fotu Lokotui par un départ en huit (24-10, 34e).

10 677 spectateurs à Armandie

La deuxième mi-temps reprenait de la plus belle des manières avec Railevu qui faisait parler sa vitesse sur son aile gauche (31-13, 44e). Quelques minutes plus tard, Sonatane Takulua s’offrait un doublé sur une mêlée à cinq mètres de la ligne où il parvenait à s’enfuir côté fermé (36-13, 50e). Les Aurillacois allaient réduire l’écart peu avant l’heure de jeu sur un essai d’Alania (36-20, 58e) mais rien ne pouvait empêcher les Agenais de l’emporter ce soir dans leur match inaugural. Kolinio Ramoka concluait de la plus belle des manières, après la sirène sur une nouvelle mêlée face aux perches, parfaitement servi par Dorian Bellot (43-20, 80e).

Avec six essais contre deux pour Aurillac, les hommes de Bernard Goutta signent là leur premier succès bonifié de la saison. Malgré quelques approximations en première mi-temps et une grosse défense des Cantaliens, les Agenais auront su mettre les ingrédients nécessaires pour ne plus être inquiétés. Les coéquipiers de Vincent Farré tiennent enfin leur match référence à domicile, devant 10 677 spectateurs, plus belle affluence depuis le 28 avril 2018 et une victoire face à Clermont-Ferrand. Décidément, les matchs de gala ne réussissent pas aux Auvergnats à Armandie.

Fiche technique //

SU Agen 43 (bo) – 20 Stade Aurillacois (10 677 spectateurs)

Essais : Takulua (4e, 50e), Farrance (29e), Lokotui (33e), Railevu (44e), Ramoka (80e) pour Agen – Niko (13e), Alania (58e) pour Aurillac

Pénalités : Lagarde (25e) pour Agen – Aucagne (6e, 43e) pour Aurillac

Transformations : Lagarde (4e, 29e, 33e, 44e), Vincent (80e) pour Agen – Aucagne (13e, 58e) pour Aurillac

Carton jaune : Nioradze (50e) à Aurillac

SU Agen LG : Buttin – Railevu, Rokoduru – Belan, Ramoka – Lagarde (o), Takulua (m) – Farré (cap), Lokotui, Duputs – Farrance, Maksymiw – Hamadache, Zarantonello, Lombard Buret. Entrés en jeu : Martinez, Guion, Demotte, Erbani, Bellot, Vincent, Tolot, Desmaison

Stade Aurillacois : Neisen – Yabaki, Coertzen – Niko, Vaccaro – Aucagne (o), Alania (m) – Profit, Maituku, Shvangiradze – Singer, Masterson – Kartvelishvili, Nioradze, Plantier. Entrés en jeu : Lachaud, Jean-Jacques, Javakhia, Rolland, Tison, Bouyssou, Palmier, Daniel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 72 = 74