Nolan Coffee, une restauration rapide mais saine

En deux mois, Nolan Coffee s’est déjà fait une place sur le secteur de la restauration rapide à Bias avec un concept de plats et desserts à composer.

0 Shares

A Bias, l’avenue de Bordeaux poursuit son développement. Alors que Burger King fera son arrivée courant 2023, le secteur de la restauration rapide s’est enrichi de deux nouvelles offres. La première d’entre elles, c’est Nolan Coffee, ouvert depuis le 11 août. A la tête de l’affaire, Cyril Teyssedre qui a pu mettre la main sur un local idéalement situé, à côté d’Auchan. « Dans ce restaurant, j’ai voulu réunir plusieurs concepts, détaille le gérant. Bien souvent, ils sont chacun proposés par une franchise mais aucune ne les combine tous. De plus, ce genre de structure ne vient pas s’implanter dans des petites villes. Nolan Coffee, dont le premier terme fait référence au prénom de mon fils, c’est donc une entreprise familiale créée de toute pièce. » Commercial pendant sept ans dans la région Grand-Est, ce Villeneuvois d’origine a fréquenté beaucoup d’établissements de restauration rapide.

« J’en ai vu des restos et de la malbouffe (rires). J’ai aussi fait la conclusion qu’à chaque fois, il y avait quelque chose que je n’appréciais pas dans un produit au menu. Je suis donc parti sur le principe de lancer un concept où tout est à composer. » Ce sont ainsi les clients qui élaborent leur repas. Qu’il s’agisse d’une salade, d’un wrap, d’un dessert (crêpes, gaufres), ou même d’une boisson (café, smoothie, bubble tea), Nolan Coffee propose une somme d’ingrédients avec pour objectif de travailler sur la fraîcheur et la qualité. « Quand j’étais en déplacement, on me certifiait par exemple que le smoothie à la fraise qu’on me servait en plein hiver était fait à partir de fruits frais. Je me suis rendu compte que ce n’était pas le cas. Ce n’est absolument pas ce que je veux proposer à mes clients. »

Un bel engouement en deux mois

La clientèle a l’occasion de s’assurer de cette qualité des produits. « Nous faisons notre préparation et la cuisson des aliments le matin devant les clients. J’ai voulu avoir une cuisine ouverte car ça m’a toujours énervé de ne pas voir ce que je mangeais. Quand ils arrivent, les gens nous voient travailler et ont de bons effluves dans les narines. » Le tout est fait dans une ambiance conviviale que s’efforce de préserver Cyril. « En deux mois, nous avons réussi à composer une belle équipe, c’est très positif. J’ai commencé avec ma petite sœur et je compte désormais cinq salariés, dont 3 à temps plein. » Des embauches qui s’expliquent par l’engouement connu par Nolan Coffee où l’on peut se poser à toute heure de la journée.

« On n’était pas du métier donc il y avait de la crainte. Nous nous sommes créés une clientèle familiale et des gens continuent à venir par curiosité. La concurrence de la restauration rapide sur Bias ne m’effraie pas. Au contraire, nous proposons quelque chose de sain qui n’existait pas forcément. Je pense que les gens qui prenaient une salade à McDo, viennent maintenant chez nous. » L’affluence est telle que la boutique est désormais ouverte toute la semaine, afin de coller à tous les besoins. A terme, Cyril Teyssedre envisage à demi-mot de développer ce concept en franchise pour atteindre ces fameuses petites villes.

Renseignements //

Nolan Coffee, 889 avenue Robert Labessan à Bias. Ouvert du lundi au dimanche de 8h à 21h (ouverture à 11h le dimanche). Facebook : Nolan Coffee, instagram : @nolancoffee47, click and collect : nolancoffee.dishop.co

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + 3 =