SU Agen LG : Pourvu que ça dure !

Actuellement en pleine bourre, le SUA LG a récolté la semaine dernière une nouvelle victoire sur la pelouse du Biarritz Olympique. Les Agenais mettent enfin un pied sur le podium et devront s’employer jeudi face à Mont-de-Marsan pour y rester.

0 Shares

Trois victoires en quatre matchs à l’extérieur cette saison, trois succès de suite, le SU Agen nage en plein bonheur, ou du moins, en pleine confiance. Après avoir survolé offensivement les Auvergnats d’Aurillac il y a deux semaines pour l’inauguration du nouvel Armandie, les Agenais ont fait parler la défense contre les Biarrots.

Tout en étant réalistes sur les maigres occasions qu’ils se sont procurés (la lumière est venue d’Etcheverry à deux reprises, d’abord à la conclusion, puis à l’origine du second essai suaviste), les « Bleu et Blanc » ont livré un récital défensif, notamment en n’encaissant aucun point à 13 contre 15 pendant près de 10 minutes. Une « performance référence » en termes d’état d’esprit et de discipline pour l’entraîneur de la mêlée Dave Ryan. Rappelons aussi que l’effectif avait été grandement remanié (13 titulaires vendredi soir n’avaient pas démarré la rencontre face à Aurillac la semaine précédente), preuve du réservoir de talents côté lot-et-garonnais.

La mêlée au-dessus du lot

Hormis quelques échecs au pied qui auraient pu coûter très cher, les Agenais ont fait preuve d’une efficacité redoutable dans tous les secteurs de jeu. Emmenée par le capitaine de l’alignement Antoine Erbani, la réussite en touche a été clinique. La mêlée, elle, a encore tenu son rang comme depuis le début du championnat, et ce, malgré les changements fréquents aux postes de pilier et talonneur. Le titulaire habituel à droite Malik Hamadache n’était même pas présent pour cause de blessure et est encore mis au repos en ce début de semaine. Avec tous ces éléments, le SUA devient petit à petit une référence du championnat dans ce secteur de jeu, le fruit d’un travail minutieux porté par Dave Ryan.

« Je cherche une cohérence entre les joueurs pour garder une constance sur les mêlées. J’apprécie particulièrement le mélange entre les plus expérimentés et les jeunes parce qu’ils apprennent l’un de l’autre, confie l’ancien pilier. On a beaucoup de joueurs talentueux, donc c’est assez compétitif, mais pas nocif pour autant. » Une réussite qui s’expliquerait peut-être par l’expérience des terrains encore récente de l’Irlandais. « La mêlée a évolué cinq ou six fois pendant ma carrière. Il y a toujours des nouvelles règles et je fais très attention à étudier comment en tirer un avantage », précise-t-il.

« Mont-de-Marsan, une équipe qui nous ressemble »

Dorénavant, le SUA est attendu au tournant, et encore plus quand il se déplace. Le Stade montois saura accueillir les Agenais, eux qui pointent à la 4ème place du championnat, juste derrière les « Bleu et Blanc ». Un défi de taille face aux anciens champions de saison régulière. Une équipe pas si éloignée d’Agen cette saison. « Mont-de-Marsan, une équipe qui nous ressemble. Ils ont une très grosse mêlée et gèrent bien la touche. Ils restent dans la continuité des succès de la saison passée », estime l’entraîneur. Avant ce véritable choc de la Pro D2, l’Irlandais donne le ton : « On les respecte, mais ils ne nous font pas peur. »

Le SUA redore ses statistiques //

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les Agenais jouent le haut de tableau dans bien des domaines à présent. Ils ont à nouveau mis leur empreinte sur le podium d’un championnat pour la première fois depuis la saison 2016/2017. De la même manière, Agen n’avait pas enchaîné trois succès de suite depuis cette même saison qui avait vu les hommes de Mathieu Blin et Stéphane Prosper, à l’époque, emporter le titre de champion de France de seconde division. Trois est le chiffre porte-bonheur des Agenais puisqu’ils sont aussi actuellement la troisième meilleure défense de Pro D2. Enfin, cette victoire en terre basque a mis fi n à 22 ans de disettes lot-et-garonnaise à Aguiléra.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

21 + = 29