Le Comptoir à T’M n’a pas tardé pour changer de main

Laissé libre suite au départ à la retraite de Monika Pouwels fin septembre, le Comptoir à T’M a rouvert ses portes la semaine dernière. Aux manettes, Nathalie Roux qui débarque de Vendée.

0 Shares

Il y a encore quelques mois, Nathalie Roux aurait éprouvé bien des difficultés à placer précisément Villeneuve-sur-Lot sur une carte de France. La voilà désormais aux commandes du Comptoir à T’M. Cette institution du cœur de bastide avait fermé ses portes fin septembre suite au départ de sa gérante Monika Pouwels, qui décidait de suivre son mari, alors jeune retraité. Pour Nathalie, c’est aussi l’amour qui l’a poussée à quitter sa Vendée d’adoption. « Mon mari a eu une proposition de travail sur St-Sylvestre, précise-t-elle. A la fin du mois de mai, je suis venu découvrir le secteur sur mon temps libre car mon restaurant était toujours ouvert. » Une rencontre un brin déconcertante avec le Lot-et-Garonne sur un week-end pas franchement festif. « Je suis arrivée le dimanche à Villeneuvesur-Lot et quand j’ai vu les rues désertes, je dois admettre que ça m’a fait un peu peur », glisse-t-elle en souriant. Pas découragée pour un sou, Nathalie connaît tout de même les qualités de notre territoire. « J’avais déjà rencontré dans mes précédentes expériences des personnes habitant dans le SudOuest et le courant était très vite passé. »

« On reprend le même concept »

Toujours propriétaire de son restaurant, Nathalie doit vite trouver une affaire en Villeneuvois pour ne pas rester sans activité. « De fil en aiguille, je suis tombée sur le concept du Comptoir à T’M. J’ai tout de suite apprécié la cuisine ouverte. C’est un restaurant à taille humaine. La rencontre avec Monika Pouwels est plutôt bien tombée, puisque j’ai réussi à vendre fin septembre, au moment où elle aussi partait. » C’est avec une riche expérience que la restauratrice s’installe à Villeneuve. « J’ai exercé pendant dix ans à SaintGilles-Croix-de-Vie, une commune sur la côte Atlantique, toujours en Vendée. J’ai également eu un restaurant pendant dix ans sur l’île de la Réunion. » Une sacrée carte de visite pour cette Angevine de naissance qui a appris à découvrir sa nouvelle ville. « Villeneuve-sur-Lot est une commune à taille humaine et il y a beaucoup de choses à visiter. Dans le centre-ville, je trouve que ce n’est pas trop mal mais j’estime qu’il y a encore besoin de quelques commerces. C’est plutôt dommage avec un si beau centre, cette église ou encore la place Lafayette. J’ai tout de même rencontré une mairie très motivée pour changer les choses. Et de mon côté, j’y crois aussi. Sinon je ne serais pas venue. » Du côté des cuisines, Nathalie ne compte pas opérer de révolution. « On reprend le même concept, à savoir un plat du jour, une tarte salée, une salade et des pâtes. J’ai aussi ajouté des galettes. Etant donné que nous sommes ouverts toute la journée, on est donc en mesure de faire des crêpes à toute heure. Les clients semblaient assez pressés de retrouver le restaurant et je dois admettre que je ne m’attendais pas à un tel engouement dès les premiers jours. L’objectif reste de faire plaisir avec des bons produits. »

Renseignements //
Le Comptoir à T’M,
50 rue des Frères Clavet à
Villeneuve-sur-Lot. Ouvert
du mardi au samedi de
9h30 à 18h. Vente sur place et à emporter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

34 − 29 =