L’Albret récompensé pour son soutien aux porteurs de projets

La Chambre des métiers et de l’artisanat, en partenariat avec la région Nouvelle-Aquitaine a décerné à Albret Communauté le trophée « Villes et Villages de la reprise ».

0 Shares

Ce n’est pas qu’un simple morceau de bois qu’a reçu ce lundi Alain Lorenzelli, président d’Albret Communauté des mains de Sandrine Laffore, conseillère régionale. En recevant le trophée « Villes et Villages de la reprise », attribué par la Chambre des métiers et de l’artisanat (CMA), c’est tout une politique en faveur des porteurs de projet qui a été récompensée. « Nous avons mené tout un travail de fond avec les élus et les services, rappelle le président de la communauté de communes gravitant autour de Nérac. Il faut se souvenir qu’Albret Communauté n’existe que depuis 2017. Parmi nos compétences, le développement économique était essentiel pour nous. Après le Covid, nous avons mis en place le programme MUSAE (ndlr, Mesures d’urgence et de soutien des acteurs économiques). Nous étions le seul EPCI (Etablissement public de coopération intercommunale) de la région à le faire. Nous avons ainsi pu aider des entreprises, par l’intermédiaire de prêts ou de subventions. Au total, ce sont 350 000 € qui ont été investis. » Un véritable acte militant qui ne s’arrête pas là pour Albret Communauté puisque la collectivité a noué un partenariat avec Initiative Lot-et-Garonne, une structure compétente en ingénierie financière et qui soutient de nombreuses entreprises chaque année. « Nous avons créé ensemble le dispositif « Rebond » qui prend la forme d’un prêt bonifié. Cela signifie que nous sommes en mesure d’accorder un bonus supplémentaire correspondant à 20% du prêt accordé par Initiative Lot-et-Garonne. » Une politique d’investissements volontariste, totalement assumée par son Président. « Si on veut que nos villes et villages vivent, il faut aider le développement économique. La deuxième activité du territoire, c’est l’artisanat et le commerce, derrière l’agriculture. Sur l’ensemble de notre territoire, nous avons 17 zones d’activité, ce qui n’est pas rien. Nous aidons aussi le commerce en centre-ville et voulons éviter au maximum les activités hors-sol. »

La transmission, un sujet crucial

La soirée de récompense était également l’occasion pour la Chambre des métiers d’insister sur la transmission et la reprise d’entreprise. La région Nouvelle-Aquitaine y consacre d’ailleurs son mois de novembre. « Il est important que nous soyons aux côtés de ce réseau existant, disait la conseillère régionale Laffore, aux responsables de la CMA. Nous devons préserver l’entreprenariat. Une feuille de route a récemment été votée jusqu’en 2027 pour accompagner la création et la reprise des petites entreprises qui maillent le territoire. Cet accompagnement se décline sur trois volets : le conseil, la formation et le financement. A ce titre, des agents de la région sont à disposition des porteurs de projets sur Agen. » Du côté de la CMA, la transmission est un sujet crucial. Elu à la chambre consulaire, Christophe Talenton est peut-être le mieux placé pour en parler. L’an passé, il cédait en effet son emblématique boucherie de Nérac. « Il faut savoir que 30% des artisans du Lot-et-Garonne ont plus de 55 ans. Cela représente près de 300 chefs d’entreprise qui, à court ou moyen terme, vont devoir céder leur affaire. Nos services y accordent une attention toute particulière en favorisant les liens entre vendeurs et repreneurs. La plateforme transentreprise.com permet de mettre en valeur les entreprises mises à la vente. » Afin d’encourager les porteurs de projet à initier des démarches de reprise, la CMA a profi té de sa cérémonie de récompense pour inviter l’ensemble des acteurs qu’un créateur ou un repreneur d’entreprise peut être amené à rencontrer : banque, assurance, mutuelle ou encore expert comptable. A l’heure actuelle, l’off re et la demande restent disproportionnées. Il est ainsi estimé qu’il n’y a qu’un seul repreneur pour 50 entreprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 + 8 =