Le mercato du SUA se poursuit sur un bon rythme

Après la signature d’Elton Jantjies, un nouveau joueur rejoint les rangs agenais alors que les négociations pour les prolongations suivent leur cours.

0 Shares

Elton Jantjies n’est pas attendu comme le loup blanc mais presque. Depuis l’annonce de son arrivée le 19 novembre dernier, les supporters agenais trépignent d’impatience à l’idée de le voir fouler la pelouse d’Armandie. Il faudra encore attendre un peu avant de le voir enfi ler la tunique bleue et blanche. Toujours bloqué en Afrique du Sud pour des problèmes de visa, il devrait arriver en France la semaine prochaine. Trop tard pour être prêt et qualifié pour le déplacement à Nevers. « S’il était arrivé cette semaine, ça aurait pu le faire, juge Bernard Goutta. Il s’entretient en s’entraînant avec une équipe sud-africaine. On va bien sûr le checker quand il arrivera avec le staff médical et la préparation physique afin de savoir ce qu’il a fait. » Le manager agenais sait qu’il pourra ensuite compter sur l’expérience du champion du monde pour encadrer sa jeune garde à l’arrière, aux côtés de Raphaël Lagarde ou Danré Gerber.

« C’est un joueur de très haut niveau. Il va amener à l’équipe et à nos jeunes cette culture là. C’est déjà le cas avec Tane (ndlr, Takulua) qui a énormément apporté à Dorian Bellot ou Théo Idjellidaine. » Le demi d’ouverture devrait aussi prendre le pouls du jeu agenais. « Il y aura un temps d’adaptation, c’est certain. Il faudra qu’il trouve des repères dans le vestiaire même s’il connaît Malik Hamadache avec qui il a joué à Pau ou encore Takulua. Il devra aussi comprendre notre système de jeu. S’il n’est pas prêt physiquement, ce sera bien évidemment le meilleur et le plus en forme qui jouera. » Le technicien lot-et-garonnais ne se fait pas plus de soucis et imagine bien l’ouvreur de 32 ans comme son futur facteur X. « On a besoin de joueurs de talent comme lui pour gagner et débloquer les matchs. »

Un « Beau » bébé en pilier droit

Si les supporters du SU Agen LG doivent donc encore patienter pour voir jouer leur pépite, les habitués de la plaine des sports Philippe Sella ont déjà pu faire connaissance avec un petit nouveau. A l’essai depuis quelques temps, Beau Farrance s’est officiellement engagé ce lundi avec le club agenais, via un contrat espoir courant jusqu’à la fi n de la saison 2024. Le frère du deuxième ligne anglais débarque de Tarbes où il a disputé deux rencontres de Nationale cette saison. Ce solide pilier droit (1,93 m, 124 kg) évolue à un poste qui a garni l’infirmerie ces dernières semaines.

Son profil semble surtout avoir plu au staff agenais. « On a été très convaincus, confirme le manager. Il nous a fait forte impression sur les standards et les critères de ce poste à haut niveau. On l’a vu sur des entraînements à haute intensité et sur mêlée. Nous avons eu de très bons retours de nos joueurs qu’il a affrontés. » Pas qualifié pour Béziers, Bernard Goutta n’a pas donné d’indice sur la possibilité de le voir faire le déplacement à Nevers.

Les prolongations s’enchainent

Après avoir annoncé la signature de Beau Farrance, Bernard Goutta a enchaîné avec les bonnes nouvelles en révélant les prolongations d’Arnaud Duputs et Clément Garrigues. Quasi indéboulonnable du XV agenais, le troisième ligne aile est arrivé l’an passé en provenance de Bayonne. De son côté, le jeune centre a fêté sa première titularisation de la saison, il y a deux semaines à Carcassonne. Dorian Bellot sera également Agenais jusqu’à 2025. Pour le reste de l’effectif, « les négociations sont en cours entre les joueurs, les agents et le président, a ajouté le manager. Pour en avoir parlé avec les leaders, ce n’est pas quelque chose qui perturbe la vie du groupe. On sait que ça fait partie de notre monde professionnel. Ce qui est important, c’est de rapidement amener de la clarté. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 + = 17