Intempéries de juin : la catastrophe naturelle reconnue pour 10 communes

Publié ce 8 décembre au Journal officiel, un arrêté reconnait l'état de catastrophe naturelle pour 10 communes du département impactées par des intempéries en juin dernier.

0 Shares

Rappelez-vous en juin dernier. Alors que les premières vagues de chaleur accablaient le département, de violents orages avaient frappé le Lot-et-Garonne et particulièrement l’Agenais où 40 mm d’eau étaient tombés en quelques minutes à peine, le 23 juin. Le Villeneuvois et notamment les caves de nombreuses habitations avaient quant à elle été concernées par des coulées de boue, le 19 juin.

Dans un arrêté datant du 21 novembre et publié ce 8 décembre au Journal officiel, l’Etat a reconnu l’état de catastrophe naturelle pour 10 communes du département sur des événements météorologiques ayant eu lieu cette année. Les habitants concernés par ces sinistres ont désormais dix jours pour se manifester auprès de leur compagnie d’assurance pour mettre en place les démarches de dédommagement.

Les communes concernées par l’arrêté ministériel :

  • Agen (événement survenu le 23 juin 2022)
  • Bon-Encontre (23 juin 2022)
  • Buzet-sur-Baïse (du 11 au 13 janvier 2022)
  • Colayrac-St-Cirq (du 11 au 13 janvier 2022)
  • Feugarolles (du 11 au 13 janvier 2022)
  • Foulayronnes (23 juin 2022)
  • Moirax (23 juin 2022)
  • Pont-du-Casse (23 juin 2022)
  • St-Front-sur-Lémance (3 juin 2022)
  • Villeneuve-sur-Lot (19 juin 2022)

L’état de catastrophe naturel n’a pas été reconnu pour Casseneuil (19 juin 2022) et Layrac (10 au 11 janvier 2022), les cumuls de pluie constatés présentant « une période de retour inférieure à 10 ans », précise l’arrêté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 2 = 7