Quidam 2022 : Ces entreprises du 47 qui ont marqué l’année

Retour sur la soirée des Quidam de l'année 2022, animée la semaine dernière au théâtre Ducourneau. La rédaction du magazine Quidam et son jury de partenaires ont récompensé les entreprises qui ont marqué l'année. Cette soirée de gala co-animée par le comédien Jean-Pierre Dupin et le journaliste Damien Bourdeilh a également été rythmée par les imitations de l'humoriste Didier Gustin.

0 Shares

La soirée de récompenses aux entreprises de l’année en Lot-et-Garonne a fait salle comble au théâtre Ducourneau, ce jeudi 1er décembre. Après une édition en mars dernier du côté du centre des congrès et deux ans d’absence en raison de la crise sanitaire, votre journal favori signait donc son grand retour dans le cœur de ville agenais. Après le « Moscato Show » du printemps dernier, la barre était haute mais le nouveau spectacle concocté par l’inévitable Jean-Pierre Dupin, accompagné du comédien et imitateur Didier Gustin, a conquis les 450 spectateurs de la salle. Entre chaque petite saynète, les entreprises du territoire étaient bien évidemment à l’honneur.

Qu’elles soient confirmées, porteuses d’innovation ou de véritables locomotives pour l’économie départementale, elles ont toutes été triées sur le volet par un prestigieux jury de partenaires, toujours aussi rigoureux. Koki, Plaisirs du vin, BMW Agen, François de La Serre, SBSR, Gifi , @com, Prévifrance et Paysans de Rougeline ont ainsi tour à tour remis leur prix. Après ce temps de récompense savamment savouré par l’ensemble des participants, le public a pu profi ter des imitations de Didier Gustin : de Johnny Hallyday à Jean-Claude Vandamme en passant par François Hollande ou Nicolas Sarkozy, il y en avait pour tous les goûts.

Les convives ont ensuite pu conclure la soirée lors d’un grand moment d’échange et convivialité, agrémenté des délices sucrés et salés des chefs Fabrice Biasiolo, Michel Dussau et Benjamin Toursel, de la maître-fromagère Karine Ramond et de la chef-pâtissière Aurélie Doumenc.

Commerce : DDS Distribution

Partenaire de la catégorie : Plaisirs du vin – Champagne Deutz

La grande distribution et le commerce de proximité sont parfois présentés comme des antagonistes. DDS Distribution est néanmoins parvenue à jouer les traits d’union entre les deux. Cette PME établie à Virazeil dans le Marmandais existe depuis 36 ans et emploie 60 personnes pour 32 M€ de chiffre d’affaires. Grossiste par vocation, cette entreprise est en réalité bien plus que cela. Elle participe à ramener du dynamisme dans des villes moyennes et des communes rurales. Les dirigeants Dominique et Sandrine Doucet ont en effet organisé l’implantation de quelque 80 magasins sous enseignes Supermarché Coccinelle, CocciMarket ou encore Marché Minut’, un concept imaginé par DDS Distribution, pour environ 200 salariés. Dans ce modèle, chaque gérant de point de vente est un indépendant, maître chez lui, contrairement à un affilié ou un franchisé. En Lot-et-Garonne, on recense plusieurs projets, au Mas d’Agenais, à Meilhan-sur-Garonne et à Marmande. Le mot d’ordre est sens du service, proximité et mise en avant des produits locaux. Une belle réussite malgré la concurrence des grands groupes du secteur de la grande distribution.

Agroalimentaire : Épicerie Fine Latour

Partenaire de la catégorie : Koki

Relativement peu connue en Lot-et-Garonne, l’Epicerie fine Latour bénéficie d’une excellente réputation à la table des grands chefs français comme Alain Ducasse, Yannick Alléno ou encore Thierry Marx. Cette entreprise à Allez-et-Cazeneuve dans le Villeneuvois s’est engagée dans une démarche ultra-qualitative en proposant à cette exigeante clientèle parisienne (ou monégasque ou étrangère) des produits ramassés moins de 24h avant la livraison. Pour se fournir, l’Epicerie fine Latour travaille avec une cinquantaine de fermes lot-et-garonnaises partenaires. Cette manière de faire unique en France sur le secteur des fruits et légumes permet à cette petite entreprise composée de 7 personnes d’être référencée depuis 2015 au Collège culinaire de France, synonyme d’excellence.

Industrie : Goupil

Partenaire de la catégorie : BMW

Véritable fleuron de l’économie lot-et-garonnaise, Goupil continue sur sa spectaculaire lancée. Cette entreprise établie à Bourran a toujours été en avance sur son temps. En 1996, elle se lançait bien avant tout le monde dans la conception et la fabrication de véhicules électriques à vocation utilitaire. Goupil fait tout simplement référence sur le marché mondial avec 80% de production qui part à l’export dans une quarantaine de pays. Les clients sont principalement des collectivités locales, des acteurs industriels en site fermé, des logisticiens spécialistes du dernier kilomètre et des sites de loisirs. Aujourd’hui, la société se lance dans la prometteuse technologie de l’hydrogène. Mais ce n’est pas la seule actualité. Outre la création d’un site de vente à côté de Villeneuve-sur-Lot, Goupil est en passe de créer un “innovation center” sur Bordeaux pour se lancer dans une prospective à long terme. Les effectifs sont à ce jour de 180 personnes, dont une centaine sur les lignes de production à Bourran.

Saga familiale : Brangé Environnement

Partenaire de la catégorie : @com

Créée en 1937 dans le centre de Villeneuve-sur-Lot, l’entreprise Brangé est aujourd’hui implantée en périphérie, du côté de Bias. On retrouve à sa tête la cinquième génération de dirigeants avec les frères Thomas et Antoine Barbès. Brangé est spécialisée dans les produits métallurgiques, avec une partie dédiée au recyclage de métaux et une autre à la vente. L’activité recyclage s’étend sur quatre sites (Bias, Agen, Auch et Dax). Grâce à un équipement de pointe, la société parvient à effectuer un tri très fi n des matières qui seront ensuite récupérées par des fondeurs en vue d’une seconde vie. Un énorme travail a été effectué pour limiter au maximum la pollution des eaux et des sols. Concernant le volet commercial, Brangé dispose de plusieurs points de vente, à Villeneuve et Agen, placés sous enseigne BFI. On y trouve des produits métallurgiques mais aussi d’autres fournitures industrielles et des accessoires de quincaillerie. Le groupe emploie une centaine de collaborateurs pour environ 40 M€ de chiffre d’affaires.

Innovation : Clean.

Partenaire de la catégorie : Mutuelle Prévifrance

A l’heure où toutes les entreprises doivent s’engager dans une démarche plus respectueuse de l’environnement, la start-up agenaise baptisée « Clean. » propose une solution intéressante pour les entreprises du bâtiment. Le concept repose sur une prestation clé en main. Les équipes de Victor Griso-Martinez mettent en place des contenants identifiables permettant de trier avec précision toutes les grandes familles de déchets. La collecte est effectuée à intervalles réguliers de manière à toujours laisser le chantier propre. Les déchets, eux, sont acheminés vers des centres de revalorisation spécialisés. Le client se voit pour sa part remettre un certificat de gestion de déchets de chantier indiquant les quantités et établissant une traçabilité complète.

Ambassadeur : Agropole

Partenaire de la catégorie : SBSR

Certaines institutions n’ont plus besoin d’être présentées. C’est le cas de l’Agropole. Cette idée folle, fruit de l’imagination de Jean François-Poncet à la fi n des années 1980, a accouché d’une magnifique technopole dédiée à l’industrie agroalimentaire. Les premières entreprises y ont véritablement posé leurs valises en 1992, soit il y a 30 ans tout juste. 30, c’est aussi l’anniversaire symbolique que le concours national Agropole fêtera l’an prochain. En l’espace de trois décennies, cet écosystème réunissant une pépinière, du foncier et des services associés a permis un développement considérable de l’économie agenaise et lot-et-garonnaise. Les chiffres sont vertigineux : 106 entreprises et 2745 salariés occupent les lieux. Le manque de surface disponible a poussé l’Agropole à créer une première extension : les prochains porteurs de projet s’installeront désormais à Damazan au sein d’Agropole Confluences. La marque va aussi s’exporter en dehors du département augmentant ainsi son rayonnement au niveau national.

Prix Tomate : Accès Industrie

Partenaire de la catégorie : Paysans de Rougeline

Officiellement lancée en 1997, l’aventure Accès Industrie a en réalité commencé quelques années plus tôt sous le nom Delta Systèmes. A l’époque, Pascal Meynard en était le tout premier salarié. Il est aujourd’hui le grand patron aux côtés d’Eric Lacombe. Le duo a fait de cette entreprise tonneinquaise un acteur incontournable dans son secteur d’activité, à savoir la location (et désormais la vente) de nacelles élévatrices, chariots télescopiques et matériel de manutention. Par son off re de service sans cesse étoffée, Accès Industrie se pose en tant que partenaire privilégié des professionnels du bâtiment et de l’industrie : réduction des coûts et des contraintes logistiques, productivité accrue, sécurité… Accès Industrie participe ainsi activement à la si essentielle économie de la construction. Suite aux récentes opérations de croissance externe, notamment en Espagne, l’établissement dispose d’une flotte d’environ 10 000 appareils et d’un réseau de 40 agences animé par près de 700 collaborateurs (dont une centaine à Tonneins) pour un chiffre d’affaires atteignant les 120 millions d’euros.

Entreprise confirmée : Bepco

Partenaire de la catégorie : François de La Serre

Pendant plus de soixante ans, Bepco s’est surtout fait remarquer par… sa discrétion. Mais depuis 2020 et son implantation sur le Technopôle Agen-Garonne, l’entreprise est dans la lumière. Il faut dire que la construction de l’immense entrepôt (20 000 m2 de stockage + 1800 m2 de bureaux) n’est pas passée inaperçue, ni la récente inauguration en grande pompe en présence des 160 salariés agenais ou encore l’annonce d’un imminent projet d’extension deux ans à peine après l’installation. Cette spectaculaire évolution est principalement due à l’actionnaire belge qui détient Bepco depuis 2012. Le gigantesque groupe TVH a développé l’activité sans jamais délocaliser les emplois. Au contraire, l’ancrage local a été renforcé avec un outil de travail ultra-moderne. Bepco assoit ainsi sa position de leader mondial dans le commerce de pièces détachées pour tracteurs et machines agricoles. Le chiffre d’affaires de 48 M€ cette année devrait encore croître de douze points en 2023.

Gifi révèle le talent : Poppy Beach

Partenaire de la catégorie : Gifi

L’innovation se cache parfois dans des idées très simples. Les deux sœurs lot-et-garonnaises Elisabeth et Marie-Sophie Tauzin, amoureuses des plages de la côte basque ont eu l’occasion de constater à de maintes reprises la difficulté de maintenir un parasol en place lorsqu’il y a du vent. Elles ont ainsi franchi le cap de l’entrepreneuriat pour défendre leur concept Poppy Beach. Il s’agit ni plus ni moins d’une fixation en forme de corolle lesté par le sable ou les galets qui garantit un bon maintien du parasol en toutes circonstances. Cet objet d’une redoutable simplicité (encore fallait-il y penser) est vendu pour la modique somme de 11,50 euros. On le retrouve dans plusieurs magasins de grande distribution le long du littoral (Atlantique et Méditerranée) en plus du site internet maison. Poppy Beach peut se revendiquer made in France, et même 100% Sud-Ouest, puisque la fabrication se fait du côté de Pau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 2 = 6