Les dépenses de l’Agglo d’Agen s’orientent vers la hausse

Le conseil d’Agglomération menait lundi soir son débat d’orientations budgétaires pour la prochaine année. Une concertation des plus diffi ciles alors que l’inflation règne et les projets de grande envergure vont bon train sur l’Agglo.

0 Shares

Le conseil a souhaité aborder de manière anticipée son débat d’orientations budgétaires 2023-2026, dans un contexte économique particulièrement complexe et incertain. Celui-ci repose sur les objectifs financiers du début de mandat et sur la prise en compte d’ajustements rendus nécessaires par ce contexte marqué par une infl ation inédite. Toutefois, « la prospective présentée est résolument tournée vers la réalisation du programme d’investissement ambitieux. Cela est permis par le bon niveau d’épargne brute dégagée grâce aux décisions prises dès 2021 et qui devrait se maintenir, voire s’améliorer en 2022 malgré l’impact de l’inflation », précise la synthèse du conseil.

Il n’en demeure pas moins que l’Agglo évolue dans un contexte incertain au niveau international, avec la crise ukrainienne et national, avec une loi de finances 2023 et une loi de programmation des finances publiques 2023-2027 encore non adoptées à ce jour et faisant l’objet de nombreux revirements. Pour l’Agglomération, les différentes finances sont amenées à évoluer (coûts de l’énergie, coût des matières premières, taux d’intérêt…)

2023, « une année charnière »

La pression plane sur les élus étant donné la complexité de l’année 2023 dite « charnière ». C’est en effet à la fois l’exercice budgétaire sur lequel la pression de l’inflation devrait être la plus forte, principalement à travers le coût des fluides, et le pic d’investissement pour l’Agglomération avec l’achèvement du pont et du barreau de Camélat. Pour autant, « l’Agglo aborde cet exercice forte d’une bonne situation financière et dispose des moyens nécessaires pour passer ce cap difficile. » Dans ce contexte, qui s’avère également difficile à traverser pour les entreprises, les ménages et les communes, le choix fort est fait, pour 2023, de ne pas activer le levier fiscal, à savoir : pas de relèvement des taux de taxe foncière, ni du taux de versement mobilité et pas d’instauration de la taxe GEMAPI (Gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations).

224 M€ : la projection des dépenses du plan pluriannuel d’investissements sur la période 2022-2026

L’inflation inédite qui sévit depuis plusieurs mois maintenant a fortement diminué le pouvoir d’achat de la plupart des ménages agenais, l’évolution de leurs revenus étant bien plus faible que la progression de leurs dépenses (carburant, énergie, loyer, achats alimentaires notamment). De leur côté, les entreprises comme les collectivités locales, sont fragilisées par l’importante augmentation du coût de leurs fluides. L’indice des prix des dépenses communales a augmenté de 7,2% sur les 9 premiers mois de 2022, une hausse là aussi inédite liée à une inflation record.

De lourds investissements

Les grands travaux de l’Agglo, établis dans le PPI ( plan pluriannuel d’investissement) conduisent à projeter 224M€ de dépenses brutes sur la période 2022- 2026. Ces dépenses se décomposent et se répartissent sous de nombreux chantiers, dont les quatre principaux sont : 24M€ pour le pont et le barreau de Camélat, 11M€ pour le plan lumière avec le large projet d’implantation de lampadaires photovoltaïques, 16M€ pour le schéma directeur de collecte et la valorisation des déchets et économie circulaire, et 8M€ pour le GEMAPI et la protection contre les crues.

Pour ce qui est des prévisions de l’Agglomération d’Agen, la note de synthèse table sur « une multiplication par deux des tarifs de l’électricité et du gaz. Une stabilisation des prix des carburants et sur l’eau, une progression calée sur celle de l’inflation prévisionnelle. » Les frais de fonctionnement progresseraient en moyenne de +5,1% par an sur la période. Cela représente 10,3M€ de dépenses en plus entre 2022 et 2026.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

44 − = 42