ADES Formations: un avenir socialement vôtre

L'unique établissement de formation sur les métiers du social en Lot-et-Garonne est une référence régionale en la matière. La multiplicité de ses parcours et son accessibilité vous assurent un chemin tracé vers l'emploi dans un secteur qui recrute.

0 Shares

Situé sur les sites de Marmande et Tonneins, l’ADES est incontournable dans le paysage social du département. Avec plus de 1200 personnes formées chaque année, l’établissement fait figure d’acteur de poids dans le recrutement des nouveaux travailleurs sociaux. Car, à l’ADES, les formations sont vastes avec 23 dispositifs de formation et d’insertion professionnelle. Vous y retrouverez des formations d’éducateur spécialisé, d’éducateur jeunes enfants si vous êtes titulaire d’un baccalauréat, mais aussi bien d’autres branches sont accessibles sans forcément le BAC  comme celle d’accompagnant éducatif et social et d’assistant de vie aux familles. « La particularité d’ADES, c’est que vous pouvez y être étudiant dans le cadre d’une formation initiale, ou bien en contrat d’apprentissage ou en contrat de professionnalisation. Vous pouvez aussi être en cours d’emploi dans des structures, tous les statuts s’y retrouvent », précise Cédric Bourniquel, directeur de l’ADES

Des métiers sécurisants

L’ADES c’est aussi un véritable campus : la Cité de la Formation à Marmande. Ainsi, sans partir étudier dans une capitale régionale, on peut se former à Marmande ou à Tonneins, aux métiers d’Educateur spécialisé, de Moniteur Educateur, Educateur de jeunes enfants, Accompagnant éducatif et social, Assistant familial… Des certifications sont également accessibles (Surveillant de nuit/Maîtresse de maison, Assistant de soins en gérontologie, Tuteur, Maître d’apprentissage), ainsi que des parcours d’orientation, des remises à niveau, et des Validation des Acquis Professionnels (VAE). Avec des promotions à taille humaine, l’établissement propose des formations de qualité avec un suivi individualisé. Des métiers trop peu connu selon le directeur « Il y a des formations avec des diplômes d’Etat ou titre professionnel, avec des facilités à y accéder en reconversion professionnelle. » A l’ADES, les parcours de formation s’étendent d’un à trois ans et promettent des débouchés exceptionnels. « C’est un secteur qui recrute ! A la suite de la formation, quasi-100% des gens sont en emploi sans attente », assure Cédric Bourniquel. Pour les intéressés, deux prochains rendez-vous sont à surveiller. Tout d’abord, le 15 février, pour ceux qui voudraient devenir éducateur spécialisé ou éducateur jeunes enfants, L’ADES vous accueille sur place ou par visioconférence. Ensuite, du 6 au 13 avril, l’ADES organise avec la Mission Locale de la Moyenne Garonne une semaine dédiée aux métiers du social. Un job-dating sera notamment proposé le 13 avril pour les personnes qui souhaiteraient s’orienter vers les métiers du social et médico-social.

AES, un métier d’avenir !

L’accompagnant éducatif et social (AES) aide au quotidien des enfants, des adultes, des personnes âgées vulnérables ou en situation de handicap, dans les actes de la vie quotidienne, les relations sociales, l’intégration scolaire et les loisirs. Il travaille avec d’autres professionnels du secteur médical et/ou social. En fonction de sa spécialisation, il peut être amené à exercer sa profession à domicile (chez des particuliers, en foyer logement, en service d’accompagnement à domicile), en structure collective, en milieu scolaire.

Un engagement sans frein

L’ADES pilote par ailleurs au niveau régional le dispositif OASIS Handicap qui a pour vocation d’amener chaque année des personnes en situation de handicap vers les métiers du travail social. Vous êtes une personne concernée bénéficiaire de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés ? OASIS Handicap accompagne chaque année une promotion de 15 personnes souhaitant s’engager vers les métiers du social. Le dispositif propose au travers d’actions de positionnement, de remise à niveau, de remobilisation, d’approche métiers et de pré qualification, de soutenir et valider les compétences nécessaires à l’entrée dans une formation qualifiante, en vue de l’obtention d’un titre ou d’un diplôme professionnel. Le dispositif comprend 210 heures d’accompagnement et de formation théorique et 210 heures de stages professionnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + 6 =