Villeneuve-sur-Lot : une satisfaction globale autour de la bastide enchantée

Adjointe au maire en charge de l’attractivité commerciale et touristique, Béatrice Vaquier tire un bilan positif de la troisième édition de la Bastide enchantée, qui s’est tenue tout le mois de décembre.

0 Shares

Quidam L’Hebdo : Quel premier bilan pouvez-vous tirer de cette troisième édition de la Bastide enchantée ?

Béatrice Vaquier : Ce qui ressort d’une grande majorité des acteurs, c’est une satisfaction globale mais il est encore un peu tôt pour donner des chiffres de fréquentation définitifs. La luge a connu un grand succès avec près de 10 850 tickets vendus. En revanche, la fréquentation de la patinoire synthétique était plutôt constituée d’enfants. Ils étaient près de 6 000 contre 2 000 adultes (ndlr, la patinoire de vraie glace avait enregistré une affluence de 20 000 personnes en 2021). La « petite Bastide enchantée » et son manège petit train ont aussi fait le plein avec plus de 3 000 tickets vendus.

Q.H. : Est-ce qu’il y a des points sur lesquels vous pensez encore pouvoir vous améliorer ?

B.V. : Le petit train de Noël qui faisait la navette entre le parc des expositions et le centre-ville a plutôt bien marché mais je pense que pour l’année prochaine, il faudra réussir à caler des horaires réguliers. On reste également satisfaits d’avoir mis la luge et la patinoire devant la tour de Paris. Ces animations ont contribué à donner de la visibilité à l’entrée de la Bastide. On a d’ailleurs fait en sorte que les commerces ne soient pas masqués, notamment en ne couvrant pas la patinoire. On fera un point définitif mais nous sommes déjà en train d’initier des projections pour l’édition 2023.

Q.H. : Les commerçants ont-ils partagé l’enthousiasme de ce mois de fêtes ?

B.V. : Ils ont été en majorité satisfaits par les animations voire même très satisfaits, pour certains. Il y a en effet plusieurs boutiques qui ont pu se comparer avec d’autres établissements de la même enseigne dans des villes de taille similaire. Ils ont ainsi pu se rendre compte qu’ils avaient très bien travaillé. Un chiffre qui ne trompe pas aussi, c’est celui de « La roue en or », organisée par l’Union des commerçants (UCAV). Ils ont vendu 2 000 tickets supplémentaires par rapport à 2021, ce qui signifie qu’il y a bien eu une hausse de la fréquentation.

Q.H. : Le son de cloche est-il identique chez les exposants du marché de Noël ?

B.V. : On a globalement des commerçants satisfaits du trafic qu’il y a eu même si deux d’entre eux ont trouvé que leur chiffre d’affaire n’était pas optimal. D’un avis général, les animations régulières a tout de même permis de générer du trafic, notamment sur le premier week-end où il y a eu du monde, contrairement à l’année dernière. On reste tout de même prudents dans notre comparaison car la météo avait été très maussade à l’époque.

Q.H : Avec de nombreuses animations et spectacles, Villeneuve-sur-Lot semble avoir pris cette place de numéro 1 des fêtes dans le département…

B.V. : Il est vrai que des gens se sont plaints qu’il n’y ait pas assez d’animations à Agen et notamment les commerçants du centre-ville. Les parades et les chorales ont beaucoup plu. Le spectacle de feu en inauguration était très qualitatif. Nous étions au taquet de la jauge pour les sons et lumières aux Haras tandis que le feu d’artifice sur le boulevard a remporté un franc succès, au-delà de nos espérances. De ce côté, on est contents d’être la référence dans le département. Au-delà de ce qu’on a mis en place, ça a permis aux visiteurs de redécouvrir l’attractivité commerciale de notre bastide. L’objectif est que ça leur ait donné envie de revenir plus tard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 12 = 19