Agen : le prix Nobel Alain Aspect fêté comme il se doit pour son retour

Alain Aspect, prix Nobel de physique made in Agen, est revenu sur sa terre natale le jeudi 26 janvier. D'Astaffort, où il a donné son nom à l'école publique, jusqu'à Agen et la récompense des lauriers d'or de la Ville, le physicien a connu une journée riche en émotions.

0 Shares

L’enfant prodige était de retour là où tout a commencé pour lui. L’Agenais Alain Aspect en a fait du chemin pour arriver à la consécration ultime du prix Nobel de physique le 4 octobre 2022. Pour rappel, l’homme de 75 ans avait été couronné à Stockholm aux côtés de l’Américain John Clauser et de l’Autrichien Anton Zeilinger, trois pionniers des mécanismes révolutionnaires de la physique quantique. Les trois septuagénaires ont été récompensés pour leurs découvertes sur l’intrication quantique, démentant ainsi les travaux effectués auparavant par un certain Albert Einstein, rien que ça. Depuis ce jour, les municipalités d’Agen et d’Astaffort attendaient avec impatience l’occasion de célébrer « leur » Nobel. Car Alain Aspect, bien « qu’éloigné de son foyer par sa retentissante réussite, a toujours donné fidélité à ses origines et donc là où il a grandi », souligne le maire d’Agen Jean Dionis du Séjour.

« Le groupe scolaire Alain Aspect »

Ce jeudi 26 janvier a commencé par un retour sur les terres d’Astaffort, et plus particulièrement sur les lieux de son ancienne école, alors dirigée par ses parents, où il passa une partie de son enfance. Des souvenirs avaient été ainsi disséminés dans l’ancien institut et certains de ses camarades d’époque avaient même fait le déplacement. Accompagné des élèves de la nouvelle école de la commune et du non moins illustre Francis Cabrel, Alain Aspect a donné son nom au groupe scolaire en compagnie des élus locaux.

Un hommage prolongé à Maurice Hirsch

En début d’après-midi, le physicien a marqué son retour dans un lieu incontournable dans sa carrière : le lycée Palissy. C’est ici même que le prix Nobel a découvert son amour de la physique, notamment grâce à un professeur dont il ne manque pas de louer les qualités de pédagogue et de passionné, un certain Maurice Hirsch. « C’était tout simplement mon modèle. Palissy et lui ont eu un fort impact sur ce que je suis devenu. Mais j’avais aussi d’autres remarquables professeurs qui m’ont marqué, comme celui qui nous enseignait alors les mathématiques », se remémore-t-il. C’est dorénavant lui-même qui servira de modèle pour les prochaines générations d’élèves du lycée Bernard-Palissy. Le bâtiment abritant le bloc scientifique, section de l’établissement réservée aux cours de sciences et de physique-chimie, est désormais renommé Alain Aspect. Sur recommandation du physicien, son mentor Maurice Hirsch a tout de même ajouté son nom à l’ancienne rue Castéra, axe adjacent au fameux lycée agenais.

Parmi les Jasmin et Michel Serres

Avant de mener une conférence sur le thème « Étrange Mécanique Quantique » au théâtre Ducourneau ; à guichets fermés pour l’occasion, Alain Aspect a d’abord été reçu en fin d’après-midi en mairie d’Agen. L’occasion pour Jean Dionis d’affirmer que « son parcours doit être une référence d’excellence pour les jeunes. » Pour donner une dimension intemporelle à cette journée, la municipalité a décoré Alain Aspect des lauriers d’or d’Agen, une récompense que seuls Jacques Boé, dit Jasmin et Michel Serres, pouvaient se targuer d’avoir eu. « Je suis très surpris de la mémoire de vous tous, même après ces années passées. Je suis admiratif du moment émouvant que vous m’avez réservé. » Enième surprise ce 26 janvier, le scientifique étant très amateur de chant lyrique, Béatrice Uria-Monzon a été conviée afin d’interpréter certains classiques. Enfin, Alain Aspect, en toute modestie, a tenu à prendre le temps de mettre à l’honneur un autre homme au rang d’illustre agenais en la personne de Louis Ducos-du-Hauron. « Il faut faire le travail pour lui rendre à son tour l’hommage qu’il mérite », a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

25 + = 30