Un nouvel élan pour l’habitat partagé en Lot-et-Garonne

Fort enjeu pour la majorité départementale, le projet « Habitat partagé 47 », mis en place en 2021, voit enfin ses premières fondations posées. 13 communes lauréates ont été récompensées et bénéficieront de 700 000 € d'aides pour la bonne tenue du plan.

0 Shares

Voilà un sujet qui revenait chaque année dans les projets à venir énoncés par la présidente du Conseil départemental Sophie Borderie. Sa majorité en avait fait un axe prioritaire de ses propositions dans le cadre du renouvellement électoral de 2021. Dès le 26 novembre 2021, la présidente Sophie Borderie avait proposé à l’assemblée départementale d’approuver un programme d’action en faveur de l’habitat inclusif, comprenant le lancement d’un appel à projets « Habitat partagé 47 ». L’objectif est ainsi de mettre en place un parc départemental d’habitat partagé. « Le diagnostic que l’on a fait il y a plusieurs années a été un révélateur de la situation actuelle. Il nous est apparu nécessaire de proposer un programme d’action intermédiaire pour les personnes âgées », insiste Sophie Borderie. Pour rappel, l’habitat partagé est une solution complémentaire à l’adaptation des domiciles des personnes âgées ou à l’accueil par les résidences médico-sociales. Véritable « chaînon manquant » du parcours résidentiel, cette nouvelle manière d’habiter concourt à diversifier l’habitat en Lot-et-Garonne pour les séniors et les personnes porteuses de handicap. De ce fait, le Département espère bien pouvoir accroître « la lutte contre la précarité énergétique, l’habitat dégradé, l’isolement des personnes âgées, de participer à la redynamisation des centres-bourgs. »

Près de cent logements créés

À la suite de cet appel à projets effectué au mois d’avril 2022, le Département a retenu 13 projets (sur 18 déposés). « Je suis extrêmement heureuse de constater que nos lauréats proviennent autant de zones urbaines, que semi-urbaines et rurales », admet Christine Gonzato-Roques, vice-présidente en charge du Développement social, de l’insertion et de l’habitat. Les 13 lauréats, pour leurs différents projets répondants aux objectifs initiaux, ont été mis à l’honneur le 27 janvier à l’Hôtel du Département. Dans le cadre de cet appel à projets, le Département apporte une aide financière à l’investissement mais aussi une aide en ingénierie. Cette dernière correspond à l’assistance technique assurée par la société coopérative d’intérêt collectif (Scic) « Habitats des possibles », à chaque étape du projet, de sa conception à son aboutissement. La Scic aidera également les porteurs de projets à mettre en œuvre une concertation de la population et des futurs habitants des logements. Au total, 700 000 € ont été attribués pour près d’une centaine de logements regroupés et accompagnés d’un espace partagé par habitat créés.

Les lauréats :

  • Agen : 13 logements pour personnes âgées
  • Bon-Encontre : 10 logements pour personnes âgées
  • Damazan : 8 logements pour personnes âgées et personnes en situation de handicap
  • Fourques-sur-Garonne : 10 logements pour personnes âgées
  • La Sauvetat-du-Dropt : 8 logements pour personnes âgées
  • Le Mas-d’Agenais : 8 logements pour personnes âgées
  • Miramont-de-Guyenne : 10 logements pour personnes âgées
  • Monflanquin : 8 logements pour personnes âgées
  • Réaup-Lisse : 6 logements pour personnes âgées
  • Saint-Pastour : 6 logements pour personnes âgées
  • Sainte-Colombe-en-Bruilhois : 10 logements pour personnes âgées
  • Tonneins : 1 logement inclusif destiné aux personnes en situation de handicap (6
  • colocations)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

52 + = 58