Habitalys veut maintenir ses valeurs intactes en 2023

Bailleur social incontournable du département, Habitalys a tenu le mardi 31 janvier sa traditionnelle cérémonie des vœux. L'occasion de présenter son bilan de l'année et de dévoiler des objectifs toujours aussi ambitieux en 2023.

0 Shares

« Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on ne pouvait pas s’y prendre plus tard », s’amuse Bruno Guinandie, directeur général d’Habitalys, en préambule de ses vœux pour l’année à venir. L’année 2022, synonyme de vingtième anniversaire pour le bailleur, a été particulièrement riche d’actions et d’innovations. Ce ne sont pas moins de 32 logements neufs qui ont vu le jour l’an passé, aussi bien à Boé, que Fourques-sur-Garonne, Foulayronnes et Damazan. Par ailleurs, de nombreux chantiers se chevauchent entre 2022 et 2023, notamment avec la création d’une résidence de 40 logements à Casteljaloux ou encore les fameuses gendarmeries de Tonneins et Laplume, pouvant accueillir respectivement 49 et 19 domiciles. A noter qu’une potentielle gendarmerie est en cours d’études sur Fumel. Une vaste phase de réhabilitation du patrimoine a aussi pris une grande place en 2022. Au total, 29 logements ont été vendus permettant d’accéder à un chiffre d’affaires annuel de 2 861 000€. « On n’avait jamais atteint ce chiffre, donc c’est formidable, mais on n’oublie pas qu’il s’explique aussi par des éléments de conjonctures exceptionnels. Ce qui est vraiment intéressant, c’est la plus-value de 8% que l’on a fait et la baisse de nos impayés », exprime-t-il.

« Conserver une notion fondamentale du pacte social »

Comme annoncé il y a plusieurs semaines, Habitalys a décidé, sous la houlette de son président Thomas Bouyssonie, de geler les prix des loyers tout au long de l’année 2023. Une décision forte qui vient s’ajouter à la flambée des coûts des énergies et des taxes foncières. Aussi, le directeur précise « que la réduction des loyers de solidarité nous pèse. Plus d’un million d’euros quitte les caisses de l’office et cela fait cinq ans que cela dure. » Bien conscient du risque financier qu’il encourt, Habitalys maintient des objectifs ambitieux, ou au moins égaux à ceux de 2022. « On exerce une notion fondamentale du pacte social : loger les gens à moindre coût et on ne peut pas abandonner aussi facilement. » 118 logements familiaux, dont 38 du côté de Brax, seront livrés en 2023, soit un investissement de 11M€. « Le chantier de La Gravette à Marmande est un sacré morceau. Ce sont 320 logements à rénover et c’est difficile pour tous les acteurs engagés, mais dans quelques années, on sera fier de cette résidence et de son allure », ajoute-t-il. Avec en tout 144 logements construits en 2023, le bailleur espère bien réaliser 29 ventes en HLM et un portefeuille qui atteint les 342 biens en vente. Bien évidemment, le projet Rassure-toit est reconduit cette année, permettant aux victimes de violences à leurs domiciles, d’accéder à des logements gratuits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 3 = 6