Lot-et-Garonne : Bulle d’Opéra, troisième du nom

L'événement porté par Radio Bulle remonte sur la scène du château d'Aubiac pour la deuxième fois cette année. Toujours marrainé par Béatrice Uria-Monzon, c'est Alexandre Dobos-Rodriguez qui assurera ce show lyrique.

0 Shares

Les rendez-vous des Bulle d’Opéra ont su trouver leur public depuis la première édition en septembre 2022. Depuis, cet événement créé par Radio Bulle s’est produit lors d’une nouvelle date au mois de janvier et revient à nouveau le 28 avril prochain. Conçu pour promouvoir les artistes lyriques locaux au travers d’un concert diffusé ultérieurement sur la radio, Bulle d’Opéra s’est trouvé un refuge idéal dans l’acoustique du château d’Aubiac, qu’il investira à nouveau pour la troisième édition. Récemment, le show s’était trouvé une marraine de qualité en la personne de Béatrice Uria-Monzon, qui a déjà fréquenté les scènes les plus iconiques du globe. « A l’occasion d’une interview, on m’a fait découvrir ce projet qui consistait à faire une heure de musique classique avec des artistes du coin. Je trouvais l’idée superbe et j’ai pu alors les guider sur les artistes lyriques locaux », confirme l’illustre chanteuse agenaise qui voit en cet événement « une bonne manière d’aider à passer le relais à la nouvelle génération ».

Une heure de show

Après avoir vu trois artistes, puis deux, c’est l’Agenaise de cœur Alexandra Dobos-Rodriguez qui fera un seule-en-scène lors de cette Bulle d’Opéra. « Je l’ai rencontré par l’intermédiaire d’une amie. On a pu travailler ensemble et j’ai donc naturellement pensé à elle pour cette troisième édition. Cela ne va pas changer sa vie, mais ça les fait un peu connaître » affirme la marraine. Cette jeune soprano, qui a récemment joué dans La Bohème de Puccini au théâtre Ducourneau en novembre dernier, fera face à un « exercice de qualité mais rempli de difficultés » pour Béatrice Uria-Monzon. « Le 28 avril, elle chantera des mélodies, des airs d’opéra, en passant d’un univers à l’autre. Ce n’est pas comme quand on est sur scène avec des costumes, où l’on rentre dans un personnage sous une mise en scène. Là, il n’y a que le public, la musique et elle, et il faudra qu’elle emporte le tout dans son univers pendant une heure. » Un défi de taille, alors qu’elle a récemment chanté à l’Opéra de Lausanne. « J’y connais le directeur et je sais son exigence, donc je peux vous assurer qu’elle a du talent. Elle a beaucoup de musicalité », appuie la marraine de Bulle d’Opéra. Le show terminé, Bulle d’Opéra se poursuivra par un apéro-dînatoire truffé. Enfin, vous pourrez aussi redécouvrir l’artiste dans une prochaine émission de Radio Bulle.

Renseignements //

Bulle d’Opéra 3

Vendredi 28 avril à 20h

Au château d’Aubiac, 107 route d’Agen

Tarif unique à hauteur de 20€

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

95 − 87 =