Lot-et-Garonne : la filière élevage sur le devant de la scène le 10 juin

Concours bovins, expositions, spectacles… Le 10 juin prochain, l’Hôtel du Département accueillera le Salon de l’élevage et des saveurs.

0 Shares

Vaches, cochons ou lamas sont prêts à vous rencontrer le 10 juin prochain à l’Hôtel du Département. Pour la troisième fois s’y tiendra le Salon de l’élevage et des saveurs. Ce samedi-là, gratuit et ouvert à tous, sera animé de 9h30 à minuit. Un évènement porté par le Conseil départemental du Lot-et-Garonne et la Chambre d’agriculture qui a pour objectif de « mettre en valeur les éleveurs et les animaux » en reprenant les mots du président de la CA47, Serge Bousquet-Cassagne. C’est pourquoi tout au long de la journée, des moments de convivialité divertiront petits et grands. De la sculpture de fruits et légumes à « l’exposition de vaches et d’animaux de la ferme », le tout sera accompagné d’un spectacle équestre et de représentations musicales en soirée.
Les services de restauration sur place représenteront l’univers varié des saveurs. Un Marché des Producteurs de Pays réunira une dizaine de commerçants. Il y aura aussi des expositions, comme celle du photographe Rémy Comment avec sa série de clichés « Anthropoule ». 13 des portraits de poules qu’il a réalisés seront notamment exposés dans la cour de l’Hôtel du département.

Des rendez-vous immanquables

Gros moments de la journée, deux concours bovins auront lieu. De 9h30 à 11h, il y aura celui des Prim’holstein, la bien connue laitière noire à tâches blanches, mais également une remise de prix récompensant une des 46 Blondes d’Aquitaine présentes pour l’occasion. Les candidatures ne se sont pas arrêtées aux frontières du Lot-et-Garonne. Dordogne, Tarn-et-Garonne ou encore Gironde… Les éleveurs des départements limitrophes participeront également. Dans l’après-midi, une conférence sera organisée sur le sujet de la méthanisation agricole, secteur énergétique fondamental et en vogue dans le Lot-et-Garonne. Additionnés à la cinquantaine d’exposants qui présenteront leur matériel agricole et leur produits, environ 5000 visiteurs sont attendus pour la journée. Les années passées, ce sont 3000 personnes minimum qui étaient comptabilisées.

Une annonce « choquante »

« La filière de l’élevage souffre. Cet évènement, c’est un vrai enjeu territorial ». Pour Didier Parrel, président du service élevage de la Chambre de l’Agriculture, la journée du 10 juin est un évènement majeur pour « notre très beau département agricole ». Une certitude qui ne faiblit pas depuis l’annonce de la Cour des Comptes. Dans un rapport rendu public le 22 mai, elle a annoncé sa volonté de réduire la production de gaz à effet de serre en diminuant le nombre de vaches élevées sur le territoire français. « Cela tombe au moment où on veut redynamiser la filière élevage en Lot-et-Garonne. C’est une honte ! » Le président de la Chambre d’agriculture se dit « estomaqué » par cette nouvelle mais est malgré tout bien déterminé à honorer la filière agricole, notamment grâce au Salon de l’élevage et des saveurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 − 5 =