Villeneuve-sur-Lot : Fiageo passe la seconde pour son développement

Avec un emménagement sur la zone d'activité de La Barbière à Villeneuve-sur-Lot le 27 mars, la filiale du groupe Delbos est entrée dans une nouvelle ère. Implantée sur une surface repensée, Fiageo voit maintenant plus loin pour son développement.

0 Shares

Cela fait plus de 70 ans que le Groupe Delbos travaille au service des voyageurs. Tout démarre en 1951, à la Vitarelle, puis à Figeac. Formé à la mécanique, Henri Delbos crée son entreprise spécialisée dans le transport public de Poste Rurale et se charge ainsi de l’acheminement du courrier dans les campagnes. Dans le même temps, les gens commencent à prendre les cars pour se déplacer ; un premier tournant vers le tourisme avec les excursions en groupes. Les premiers ramassages scolaires seront pris en charge par l’entreprise dès 1965. La vocation était toute trouvée et l’expertise était née. Depuis, nombreuses sont les filiales comme Fiageo à être issues de ce que l’on appelle aujourd’hui le Groupe Delbos. Cette dernière, dédiée aux transports par bus et autocars en Lot-et-Garonne et créée en 1990, a fortifié son appartenance au Groupe Delbos en 2013 avec le rattachement des deux sociétés sous une même enseigne : Fiageo Groupe Delbos. « Fiageo est née d’une volonté stratégique et familiale du Groupe Delbos de développer son activité de transport vers de nouveaux territoires. » Jusqu’au début de l’année 2023, l’histoire de Fiageo s’écrivait à Pujols. « On n’a jamais vraiment su si l’on était de Pujols ou de Villeneuve ». Cette affirmation sur le ton de l’humour, on la doit à Nathan Delbos, 24 ans et aujourd’hui directeur général de Fiageo. Autour de lui, une équipe de 150 employés s’articule autour de 134 conducteurs, quatre mécaniciens et agents techniques et 12 personnels de bureau et encadrement. En 2022, Fiageo comptabilisait même plus de 7,5M€ de chiffre d’affaires. Mais l’entreprise devenant trop importante pour son étroit et ancien algeco du Villeneuvois, l’heure du déménagement se faisait pressante.

Une surface triplée

Dans la zone d’activité de La Barbière, toujours à Villeneuve-sur-Lot et non loin des géants comme Gifi et CBS, c’est dans une ancienne friche destinée à la production d’éléments en béton pour les constructions, que Fiageo a déménagé ses bus, ses équipes et son savoir-faire, bref, la totalité de ce qui constituait l’entreprise jusqu’ici. « En réalité, le projet de déménagement a été évoqué pour la première fois en 2015, c’est dire à quel point il y a eu des aléas qui ont ralenti cet événement, même si les travaux ici ont commencé en 2019 », sous-entend le directeur qui, devant l’immensité de ses nouveaux locaux, prend du recul sur sa société : « On n’a parfois du mal à réaliser qu’on n’est plus une petite PME familiale. » Avec 14 000 m2 de surface dont 1600 m2 de bureaux et atelier et 110 m2 d’espace personnel, c’est le moins que l’on puisse dire. « C’est un peu le minimum nécessaire pour accueillir en notre sein nos plus de 140 bus et camions », ajoute-t-il. Toutefois, ce n’est pas l’espace disponible sur place qui a convaincu Fiageo de s’y installer. « C’est bien plus accessible ici compte tenu des circuits que nos véhicules prennent chaque jour. En fin de compte, nous réduisons énormément notre nombre de kilomètres indésirables. » Sur place, un large parking couvert, un atelier dédié à l’entretien des véhicules et une station de lavage permettant de se projeter dans un environnement professionnel adéquat. « On pense même à mettre en place un espace de recharge pour nos 7 véhicules au biogaz et une salle de sport pour nos employés », confirme Nathan Delbos, qui espère bien faire passer l’ensemble de sa flotte à 20% de véhicules biogaz. Récemment, le parking couvert a même été équipé d’ombrières photovoltaïques par la SEM.

S’établir ailleurs

Si 80% de l’activité de la société villeneuvoise est liée au transport public, Nahtan Delbos voit plus loin. En ayant conclu des contrats avec des entreprises de transport en Gironde, comme en Dordogne, Fiageo ne cache pas ses ambitions, bien que « le Villeneuvois reste le cœur d’activité majoritaire », pour le directeur. Par toutes ses différentes approches et secteurs d’activité, comme le transport touristique et le transport d’événementiel, comme ce fut le cas dans le cadre du Garorock 2022, l’entreprise établit une croissance de hauteur de 20%. Il semble que Fiageo roule sur les bons rails avec désormais un équipement de qualité pour assumer son statut. A Nathan Delbos et son équipe de ne pas faire dévier l’entreprise de sa si bonne lancée.

D’énormes enjeux de sourcing

Malgré le travail acharné de Fiageo, un élément reste au beau fixe depuis plusieurs années : la difficulté de renouveler le personnel, que ce soit dans les véhicules, comme derrière les bureaux. Conducteur, c’est un métier majoritairement à temps partiel qui peine à trouver son public auprès des jeunes arrivants dans le monde du travail. On parle même ici d’ « une pyramide des âges dépassant aujourd’hui les 55 ans. » Pour contrer cette tendance, l’entreprise est condamnée de faire passer la, aujourd’hui inévitable, étape de la formation. « On compte installer une piste de 100m pour faire passer ici l’examen du permis poids lourd. Cela permettrait d’encadrer de nouveaux profils qui pourraient rester avec nous », annonce le directeur de 24 ans. Une offre qui, jusqu’ici, n’existait pas avant de rallier Agen.

Des synergies se créent

Fiageo n’est pas le seul locataire de son nouvel espace de travail. Dans le but de créer des synergies avec les autres filiales du Groupe Delbos comme l’agence de voyages Fitour, ses bureaux seront partagés en partie avec ceux de Fiageo. « Cela faisait plus sens aujourd’hui d’avoir une personne sur place à Villeneuve-sur-Lot pour répondre à la clientèle villeneuvoise. La fermeture de la précédente agence dans la Bastide était une erreur et il n’est pas évident pour les clients de se rendre à Agen pour aller dans l’autre agence Fitour. Une initiative que les élus de la CAGV (Communauté d’Agglomération du Grand Villenevois) ont salué pour « ramener une activité touristique importante sur l’agglomération ». La nouvelle activité de Fitour à Villeneuve devrait démarrer sur place à la prochaine rentrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

71 + = 74