Agen : Le KrioK, la nouvelle adresse pour des afterworks conviviaux et de belles soirées

Toute une génération se rappelle de le KrioK, anciennement à la place de la boite de nuit le Shotz. Elle renaît aujourd'hui dans une nouvelle formule, à Boé, grâce à Romain Boyer et Jacques Kaddour.

0 Shares

Le KrioK, version 2023. L’établissement, à une époque située en centre-ville en lieu et place de la boite de nuit le Shotz, va renaître du côté de Boé, au 264 rue de Cambefort, dans un grand site avec parking sécurisé entouré par des champs. C’est le projet dans lequel s’est lancé Romain Boyer, ancien gérant des établissement El Bario et du premier KrioK, et son associé Jacques Kaddour, ancien gérant lui aussi d’une adresse qui fut incontournable, le Long Island.

Si son précédésseur était une boite de nuit, cette nouvelle version du KrioK va jouer le jeu de l’after-work, un nouveau créneau qui correspond de plus en plus aux attentes des clients actifs. « J’ai tellement travaillé dans la nuit que, arrivé à l’âge que j’ai et avec l’expérience, je me suis rendu compte que si les gens passaient une bonne soirée, avec de bons produits et une bonne ambiance, une fin de soirée à 23 heures suffisait », analyse Romain Boyer. Concerts, bar, soirées avec DJ et même une épicerie fine avec les produits du terroir et présence de food trucks avec tout l’équipement nécessaire pour leurs installations, le KrioK promet déjà de devenir une adresse incontournable pour les fins de semaine agenaises.

« Nous avons à coeur de faire plaisir aux gens » 

Le coeur de cette nouvelle adresse, c’est avant tout faire plaisir aux Agenais et y passer un bon moment avant tout. « Aujourd’hui, le principe du métier s’est un peu perdu je trouve », explique Jacques Kaddour. « Le coeur du métier c’est de faire plaisir aux gens, faire en sorte qu’ils passent un bon moment ». Les deux gérants du futur établissement le disent, ils sont passionnés par leur métier et veulent que l’endroit soit convivial, tout en simplicité. « Quand j’ai eu vendu mes anciens établissements, je me suis lancé dans une boite d’électricité mais en fait, ce qui me passionne, c’est ce métier, être au bar, servir les gens, leur faire passer un bon moment. » Une envie de bons moments qui a aussi motivé le choix du nouvel emplacement. « On a choisi certes de s’excentrer, mais ce sont beaucoup d’avantages. On a un grand parking, sécurisé, où il y aura des agents de sécurité », décrit Romain Boyer, appuyé par Jacques Kaddour qui souligne « aujourd’hui, c’est important pour les gens d’être tranquilles, d’être en sécurité ». « De plus, quand on regarde le cadre autour, ce sont des champs, c’est calme. On a l’impression d’être ailleurs. » Un cadre qui leur permet déjà de se projeter à l’été prochain. « On compte mettre en place une grande terrasse de 300m2 avec une ambiance petit festival. » Seront également prévu des événements caritatifs et des dons récoltés seront reversé à des associations, notamment via la recette récoltée par le babyfoot qui sera mis à disposition.

Une ouverture pour le 31 octobre

Les travaux avançant bon train, les équipes du KrioK prévoir une ouverture le 31 octobre, en toute simplicité et très symbolique à la fois. « Cette ouverture sera d’autant plus particulière qu’on a une pensée pour Gérald et Victoria, deux anciens employés du premier KrioK qui nous ont quitté trop tôt. Cette soirée d’ouverture sera aussi un moyen de leur rendre hommage. » Mais aussi une soirée d’ouverture qui remerciera « toute l’aide que nous avons reçu, de l’aide offerte spontanément. » Le KrioK vous accueillera du mercredi au samedi, de 17 heures à 23 heures et, selon les soirées, jusqu’à 00h. 

Renseignements //
Le KrioK
265 rue de Cambefort, 47550 Boé
Ouverture le 31 octobre. Ouvert du mercredi au samedi de 17H à 23H.
Instagram : @K_rio_K_Agen

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 9