Agen : Un défi chocolaté relevé haut la main pour Daisy ! 

Le 27 octobre dernier, la créatrice agenaise Daisy, qui n’est plus à présenter, a fait sensation au Salon du Chocolat. Avec sa création « The Flower Man », en association avec la maison Pariès, la talentueuse créatrice à de nouveau fait preuve de tout son talent.   

0 Shares

Du festival de Cannes au salon du Chocolat, aucun défi n’arrête Daisy. Après la réalisation d’une première prouesse aussi bien artistique que gourmande l’an passé avec la création du Phoenix, porté par le patineur artistique Guillaume Cizeron en collaboration avec la Maison Pariès pour le salon du Chocolat de Paris, Daisy a de nouveau retroussé ses manches et laissé parler ses idées folles pour cette édition 2023. Ainsi fut présenté devant le public « The Flower Man », une création portée par le chorégraphe et danseur professionnel Christian Millette, participant à l’émission « Danse avec les stars ». La création portée par le chorégraphe consistait en une cape avec un col serti de plus d’une centaine de fleurs en chocolat.
« L’an passé, c’était une première pour moi de travailler cette matière qu’est le chocolat et cette année je connaissais les contraintes », raconte la créatrice haute couture. « Pour créer, je me laisse guider par mes idées, je crée la nuit dans mes rêves. » Des rêves marqués par une actualité sombre dont elle a voulu prendre le contre-pied. « Je ne suis que les mains de mes rêves », sourit Daisy. « Quand on voit tout ce qui se passe, en tant qu’artiste, je ne peux pas rester insensible. J’ai été inspirée par la chanson de Laurent Voulzy et Alain Souchon, le pouvoir des fleurs, qui porte un véritable message de paix, et c’est ainsi qu’est né The Flower man».

Une conception inspirée du cosplay

L’esprit de Daisy regorge d’idées et ne s’arrête jamais. Forte de son expérience, de sa riche carrière et de sa précédente expérience au salon, elle a su faire preuve d’innovation pour parfaire un peu plus cette nouvelle création. « L’an passé, la pièce n’avait pu être présentée sur l’intégralité du salon car elle fondait. De plus, c’était une pièce de 8kg de chocolat », raconte l’artiste. « Cette année, je me suis inspirée des méthodes de créations de cosplay pour faire une structure permettant d’alléger la quantité de chocolat portée par le mannequin…Qui restait tout de même de 6 kilos ! »
Au total, il aura fallu quelque 120 heures de travail à Daisy pour faire passer sa création du rêve à la réalité. « J’ai réalisé le croquis en amont pour une validation de la part de la maison Pariès et du salon bien sûr au mois d’août puis la réalisation s’est faite quinze jours seulement avant le salon en octobre ! » Une véritable prouesse réalisée en collaboration avec Didier Suertegaray pour la fabrication et l’assemblage.

Un nouvel écrin

Bientôt, il sera possible d’admirer la superbe réalisation (qui n’a pas manqué de faire son effet au salon du chocolat) dans le nouvel écrin de Daisy, au 145 avenue Henri Barbusse. Un nouvel atelier de rêve pour Daisy, récompense de plus de 14 ans de travail acharné ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

81 + = 87