Villeneuve-sur-Lot : le Festival du rire dévoile ses prochaines têtes d’affiche

Le 32ème Festival du rire de Villeneuve-sur-Lot n'a plus de secret. Les artistes qui s'y produiront du 25 au 29 juin prochain sont enfin connus.

0 Shares

C’est un petit cadeau des fêtes avant l’heure. Nous connaissons d’ores et déjà la programmation du 32ème Festival du rire à Villeneuve-sur-Lot. Les équipes de l’association du festival, portée par son président Tony Feijoo, ont pu dessiner les contours de ce qui participera à assurer une semaine de rire dans la Bastide, que ce soit du côté du centre culturel Raphaël-Leygues, comme au théâtre Georges-Leygues. Pour rappel, en juin dernier, Christophe Alevêque, Vérino, Sandrine Sarroche et Les Appolons s’y étaient notamment produits. Mais quid de la prochaine édition ?

Waly Dia, Jeanfi Janssens, Laurie Péret…

Et comme le Festival du rire participe activement à révéler des talents, notamment par le biais de son concours (dont les participants ne sont pas encore connus), les jeunes espoirs débuteront le show. A commencer le mardi 25 juin avec Vincent Seroussi au centre culturel. Ce n’est que le lendemain, mercredi 26 juin, que le festival investira le théâtre pour le spectacle de Carlos Flinnroi, grand gagnant du prix du jury lors du concours 2023, qui fera donc son retour l’an prochain pour confirmer tout le bien qu’il a laissé Villeneuve penser de lui.

A partir du jeudi 27 juin, le Festival passe aux choses sérieuses avec trois expérimentés de la scène bien connus des amateurs d’humour. Ce soir-là , c’est Jeanfi Janssens qui foulera les planches du théâtre villeneuvois. Vous l’avez peut-être déjà croisé sur un vol long courrier ou découvert lors de passages TV remarqués chez Stéphane Plaza, Arthur, Michel Drucker, ou encore à la radio aux côtés de Laurent Ruquier… Jeanfi Janssens, c’est un ancien steward qui s’est déjà fait un nom sur la scène. A Villeneuve, il présentera son deuxième one man show. « Si Jeanfi n’était pas attendu dans les avions, il l’est encore moins dans le monde du show business… et sa mère non plus ! Choc des milieux, choc de culture, attention turbulences sévères en vue et rires garantis. »

Le lendemain, place à Laurie Peret et son spectacle « A bientôt quelque part ». « Si on la connaissait jusque-là en maman godiche débordée, Laurie Peret quitte le personnage pour se présenter en tant que femme, seule, quarantenaire. De son inaptitude à tenir une maison seule, en passant par ses addictions contre lesquelles elle lutte une semaine sur deux, son amour pour les mecs dangereux ou l’histoire complexe de sa naissance, elle nous dépeint son quotidien comme  un enchainement de catastrophes divertissantes dont elle est l’unique responsable. Mais bien qu’elle soit « son pire danger », elle va bien. Elle va bien parce qu’elle a enfin rencontré quelqu’un : elle. » Un talent émergent que le public prendra goût à découvrir lors d’un stand-up musical, sa marque de fabrique.

Enfin, il y a fort à parier que le théâtre affiche rapidement complet pour la soirée du vendredi 29 juin. C’est Waly Dia qui viendra clôturer le festival. Cela fait maintenant plusieurs années que l’humoriste de 34 ans s’est fait connaître de par ses spectacles ou plus récemment pour ses chroniques sur France Inter. « Après un show qui a rassemblé plus de 100 000 spectateurs, des dizaines de chroniques et un débit de 7,4 mots par secondes, Waly Dia revient sur scène et ne manque pas de choses à dire… »

Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, les places seront mises en vente dès le 11 décembre, de quoi faire des heureux à Noël.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + 2 =