Villeneuve-sur-Lot : une aide importante pour le CCAS

Dans un geste marquant de solidarité, le Centre communal d'action sociale de Villeneuve-sur-Lot a reçu une aide financière de 6000 euros de la part de l'hypermarché Auchan de Bias pour soutenir les citoyens en difficultés financières.

0 Shares

Le Centre communal d’action sociale de Villeneuve-sur-Lot (CCAS) a reçu officiellement mercredi 6 décembre une aide financière de 6000€ de la part de l’hypermarché Auchan de Bias. L’objectif ici : soutenir l’aide alimentaire en direction des publics en difficulté. « Le soutien financier apporté permettra de développer et de diversifier les réponses apportées notamment par l’utilisation de cartes alimentation/hygiène ». Ensemble, les deux partenaires ont formalisé cet engagement sous la forme d’une convention signée entre Xavier Clerc, adjoint au maire en charge de l’action sociale et vice-président du CCAS de Villeneuve-sur-Lot, Stéphane Baïsset, directeur de Auchan-Bias.

Un service nécessaire

Cette aide conséquente vient abonder le dispositif d’aides facultatives déployées par le CCAS à destination des Villeneuvois. « Toutes ont pour objectif de venir en aide aux personnes faisant face à des difficultés financières, en complément des prestations légales et lorsque les dispositifs existants ne sont pas suffisants ou ne peuvent pas être sollicités », confirme le CCAS villeneuvois.

Ce dispositif est encadré par un règlement précis d’attribution et les demandes sont transmises par un travailleur social du CCAS, ou d’un partenaire selon les cas, après évaluation de la situation. Les aides accordées par le Centre communal d’action sociale relèvent de différents besoins : énergie, logement, mobilité, santé, frais d’obsèques notamment, mais les sollicitations d’aide à l’alimentation et à l’hygiène représentent une part de plus en plus importante des demandes traitées. Par ailleurs, elles touchent un public très diversifié : jeunes, personnes en situation d’emploi, retraités. A noter qu’au cours de ces dernières années, le budget consacré aux secours financiers aux personnes a évolué : il est passé de 29 000€ en 2017 pour atteindre 35 000€ en 2022. Aussi, en 2022, 510 demandes ont été formulées, pour 358 foyers aidés au total.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 37 = 43