La Fondation Prévifrance, relais de la formation aux gestes qui sauvent

Jeudi 25 janvier, la Fondation Prévifrance a reçu la Cellule Citoyenne du Service Départemental d’Incendie et de Secours de Lot-et-Garonne (SDIS 47) pour lui remettre deux défibrillateurs afin qu’elle puisse organiser sur tout le département des ateliers d’initiations aux gestes de premiers secours.

0 Shares

Engagée dans l’apprentissage des gestes qui sauvent, La Fondation Prévifrance, dont le siège social est basé à Agen, se veut être porteuse de la lutte contre le cancer et l’accompagnement des malades, ainsi que de la formation aux gestes qui sauvent. Dans cette dynamique, la Fondation a rencontré les représentants de la Cellule Citoyenne (Promotion du Volontariat et Engagement Citoyen) du SDIS 47 qui organisent de grandes journées citoyennes pour apprendre au plus grand nombre comment réagir face aux situations d’urgence tels que les arrêts cardiaques. « En 2023, ce sont 48 journées d’initiations aux gestes de premiers secours qui ont été organisées, soit 1700 citoyens formés. »

L’importance de la formation

« Le taux de formation de la population française est parmi les plus bas en Europe. En effet, plus d’un français sur deux ne maîtrise pas les gestes qui sauvent. La grande majorité des Français affirment ne pas se sentir en mesure d’intervenir face à une situation d’urgence. Pourtant, il y a 40 000 décès chaque année par arrêt cardiaque en France », assure la Fondation. Des études montrent même qu’on pourrait atteindre les 80% de taux de survie en cas de massage et défibrillation dans les minutes qui suivent l’événement. C’est pourquoi, lors de la traditionnelle Journée Solidaire de la Fondation Prévifrance Depuis 2021, cette dernière associe le SDIS du 47 et le SDIS 32 à cet événement qui met en lumière des associations locales dans le domaine de la santé et de la prévention. « La Mutuelle Prévifrance étant la première mutuelle des Sapeurs-pompiers, il était tout naturel de les inviter à participer à cet événement pour la 3eme fois consécutive. Ils ont pu initier les visiteurs au massage cardiaque et recruter des bénévoles car sans eux nos services de secours et d’incendie sont fragilisés. » En 2024, la Fondation proposera aux 500 salariés de la Mutuelle de pouvoir se former au massage cardiaque, toujours en collaboration avec les SPP de France. Hier, le président de la Fondation Prévifrance, Jean-Pierre Laffore a remis deux défibrillateurs de formation aux membres du SDIS 47 pour qu’il puisse organiser ses ateliers d’initiation et former le plus grand nombre de Lot-et-Garonnais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 4 = 2